Atom Pineview et GMA 3150 : quid du ION de NVIDIA ?

Quand l'IGP redevient simple GPU 20
Avec son nouvel Atom Pineview, Intel a opéré un changement profond en intégrant un coeur graphique au sein  même de la puce de son processeur.

Celui-ci se veut donc minimaliste afin de limiter sa consommation, mais aussi de faciliter son intégration.

Atom Pineview : Un GMA 900 sur la même puce que le CPU et du Broadcom pour la HD

Intel Atom Pinetrail PDFD'après nos informations, celui-ci est basé sur la 3e génération d'IGP d'Intel (Génération GMA 900).

Il est donc compatible avec DirectX 9 (PS 2.0), supporte l'accélération matérielle du MPEG-2 et fonctionne à 200 MHz dans les séries N (Netbooks) et à 400 MHz dans les séries D (Nettops).

Au niveau des sorties vidéos, comme nous le disions hier, il dispose d'une sortie de type LVDS offrant une résolution de 1366x768 ainsi qu'une sortie VGA en 1400x1050 (N) ou 2048x1536 (D).

Autant dire que l'on aura effectivement droit au service minimum, avec néanmoins le support de l'interface Aero de Windows Vista / 7.

Afin de proposer des solutions concernant la lecture de vidéos HD, Intel a tout de même décidé de permettre l'utilisation d'une puce Broadcom dédiée à cet usage qui annonce, selon nos informations, une consommation entre 30 mW et 1 W en fonction de la charge.

Partie graphique des netbooks : NVIDA veut continuer à capitaliser sur la marque ION

NVIDIA IONMais cette annonce était tout de même l'occasion rêvée pour NVIDIA d'évoquer la puissance supérieure de sa solution ION.

Pour rappel, dans le cas de la plateforme actuelle à base d'Atom, Shelton, NVIDIA avait proposé de remplacer les chipsets d'Intel (945GC / ICH7 ou 945GSE / ICH7-M) par une puce de type MCP7A aussi connue sous le nom de GeForce 9400m.

Son TDP serait de 12 watts (le site de NVIDIA n'en fait pas clairement mention, mais le caméléon avait annoncé cette valeur au lancement) et elle offre tous les avantages d'une puce graphique récente du constructeur : CUDA, décodage des vidéos HD, performances 3D correctes.

NVIDIA ION block diagram

Comme on peut le voir sur le diagramme, elle était directement reliée au processeur via le FSB et remplaçait complètement le chipset Intel, du contrôleur mémoire à la gestion des E/S.

Plateforme Pinetrail : le lien DMI complique la façon de faire de NVIDIA

Intel Atom Pinetrail PDFMalheureusement, avec les Atom de la génération Pineview... ce n'est plus possible.

Tout d'abord, une bonne partie du chipset, ainsi que la partie graphique, sont directement intégrés au sein du processeur. Impossible donc de les remplacer.

NVIDIA peut ainsi proposer deux choses : remplacer le NM10 qui gère les E/S et proposer une solution graphique plus performante.

Problème, Intel n'utilise plus le FSB pour relier le processeur au NM10 mais un lien DMI. L'utilisation de ce type de lien fait actuellement l'objet d'une bataille juridique acharnée entre Intel et NVIDIA.

NVIDIA affirme en effet disposer des licences nécessaires, ce que réfute Intel. En attente de décision de la justice, le père des GeForce doit donc procéder autrement.

Et s'il ne peut pas le remplacer, il va devoir travailler avec. Or le NM10 propose justement quatre lignes PCIe 2.0 d'un débit total de 2 Go/s.

ION ne sera-t-il bientôt plus qu'un simple GPU ?

Intel Atom PinetrailLa nouvelle génération de ION serait alors réduite à une simple carte graphique connectée en PCIe x4, perdant ainsi la possibilité de faire économiser aux constructeurs le coût du NM10 mais aussi de proposer une connectique plus complète.

Reste donc à voir si c'est bien cette simple solution qui sera exploitée par NVIDIA ou si le caméléon se voudra plus innovant.

Il faudra aussi attendre la réaction des constructeurs et du consommateur qui devra décider si la 3D et le GPU Computing sur un netbook l'INtéressent... ou pas, et surtout si la solution de NVIDIA est la seule convenable.

GPU INdépendant sur netbook : quid de la concurrence et du choix du consommateur ?

Acer Aspire One D200 XGPOn pourrait en effet très bien imaginer une Radeon HD 5k  mobility d'entrée de gamme reliée de la même manière au NM10, offrant ainsi une concurrence directe à la solution de NVIDIA.

Mais il faudra tout d'abord voir s'il n'est pas plutôt préférable de passer sur une solution de type portable ultra-fin avec une carte graphique dédiée ou non, qui ne sera pas forcément beaucoup plus chère, tout en étant bien plus efficace.