Netbooks : 32 % dans le monde seraient livrés avec Linux

Lorsque l’on regarde les netbooks vendus en France, on a rapidement l’impression que seul Windows est représenté dans les systèmes d’exploitation qui les animent. Windows XP, plus particulièrement règne pratiquement en maître, quand bien même on trouve des machines sous Linux. Mais à l’échelle mondiale, la situation apparaît comme nettement plus diluée.

Acer Apsire netbook

Les chiffres communiqués par le cabinet d’analyse ABI Research tempèrent en effet nettement le constat que l’on peut faire. En effet, sur les 35 millions de netbooks qui seront vendus probablement cette année (2009), il est prévu que 11 millions soient équipés d’une distribution Linux. Si le chiffre peut sembler impressionnant, le pourcentage l’est tout autant : 32 %.

Une question de champ de vision

Comment expliquer une telle proportion de Linux en sachant que Microsoft avait largement tonitrué que Windows représentait 96 % des netbooks ? Premièrement, ce chiffre n’était valable qu’aux États-Unis. Or, avec l’Europe, ce pays représente clairement l’un des principaux vendeurs de netbooks sous Windows. Deuxièmement, le chiffre reposait uniquement sur les ventes du mois de février. L’ensemble, rapporté à la situation mondiale, commence à expliquer la différence.

Le cœur de l’explication se trouve en fait dans les autres pays, et plus particulièrement en Asie. Dans cette zone géographique, Windows a moins d’emprise. Jeff Orr, analyste chez ABI, indique qu’une moindre emprise va de pair avec une moindre confiance, entrainant alors une ouverture plus simple vers d’autres solutions.

Un virage très serré pour Microsoft

Et quand bien même la vérité aurait été plus proche du chiffre placardé par Microsoft, l’évolution de la situation va être un virage particulièrement serré pour la firme de Redmond. Plusieurs facteurs concourent à obliger la société à prendre de nombreuses précautions. Windows 7, même s’il bénéficie de très nombreuses critiques positives, est vu d’un mauvais œil par les constructeurs de netbooks en raison d’une licence plus chère que celle de Windows XP, puisque Microsoft avait littéralement cassé le tarif de ce dernier. Ensuite, les processeurs de type ARM ont un grand avenir dans ces petites machines. L’un dans l’autre, deux mutations vont se produire.

Dangereux carrefour pour Microsoft qui va devoir donc faire attention à la manière dont Windows 7 arrive sur les netbooks. Même si la firme se bat contre l’idée que l’édition Starter est faite pour les netbooks et qu’il faut utiliser la Familiale Premium, le tarif de la licence oriente les constructeurs vers ce qu’il y a de moins onéreux. De plus, Microsoft possède bien des Windows qui fonctionnent sur processeurs ARM, comme les versions CE et Mobile, mais de système adapté à de tels netbooks, l’éditeur n’en a pas.

La firme ne peut pas annoncer que c’est impossible, le Zune HD étant un Windows CE fonctionnant sur une puce Tegra, basée sur l’architecture ARM. Mais elle n’a rien à proposer actuellement pour ce marché qui va se développer, tant le rapport performances/watt semble intéressant. Seulement voilà, le monde des netbooks n’est pas forcément intéressant pour tout le monde : la compétition y est féroce et les marges faibles. Microsoft pourrait lancer un Windows adapté, mais l’éditeur pourrait tout aussi bien se désintéresser de ces petites machines pour se tourner vers l’ultra-portable et plus globalement les portables utilisant par exemple les processeurs UCLV d’Intel.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !