Windows 7 : Microsoft arrête le pack Familial (màj)

win7 anytime family packMise à jour : L'arrêt du pack Familial n'est en fait pas une décision mais une conséquence de la quantité limitée de licences qui était proposée dans le monde. Dans tous les cas, les problèmes soulevés hier restent exactement les mêmes.



Lorsque les éditions de Windows 7 ont été lancées, une rumeur est très vite apparue : celle d’un pack Familial qui inclurait trois licences de Windows 7 Premium. Cette rumeur s’est en fin de compte révélée parfaitement fondée, et le pack a été vendu 149 euros pour trois licences, même si la principale « limitation » était qu’il s’agissait de mises à jour. Aussi bonne que fut l’idée, elle s’est déjà arrêtée.

Microsoft avait toujours prévenu : l’offre serait temporaire. Mais dans les plans de l’éditeur, il existait surtout la période allant du 22 octobre, jour du lancement de Windows 7, au 31 décembre. Entre ces deux dates courait une zone de promotion, initialement prévue pour compenser la sortie d’une édition E de Windows 7, qui finalement n’est jamais arrivée. Lorsque le pack Familial a été confirmé, beaucoup y ont vu une occasion de diffuser le nouveau système à moindres frais, la licence mise à jour tombant alors à environ 50 euros.

Mais Microsoft ne l’a pas réellement entendu de cette oreille. Alors que le mois de décembre n’est commencé que depuis une semaine, l’éditeur a supprimé la possibilité d’acheter le pack Familial. Alors certes, il s’agit bien d’une période limitée, mais pourquoi avant les fêtes de fin d’année, période de fortes dépenses dans bien des pays ? Car tous les pays où était vendu ce pack, y compris la France, sont bel et bien concernés.

win7
Windows 7

Il n’est pas certain que Microsoft ait joué sa meilleure carte. Quel est aujourd’hui le plus grand ennemi de Windows 7. Ni plus ni moins que Windows XP. L’ancien système, sorti en octobre 2001, a beau avoir dépassé ses huit années d’existence, il conserve encore une part de marché énorme. Refroidi, pour ne pas dire frigorifié par la sortie de Vista, un grand nombre d’utilisateurs ne voit pas forcément d’un bon œil l’arrivée d’un nouveau Windows, en dépit du fait que la configuration demandée n’est pas plus élevée qu’à l’époque de Vista (janvier 2007).

Windows XP est donc « dans la place » et il faut l’en déloger (d’un point de vue « redmondien »). Le pack Familial était une bonne solution, permettant de remplacer de l’ancien par du neuf sans détruire le portefeuille. Ce changement est d’autant plus important que le paramètre sécurité est crucial, les parcs de PC zombies étant constitués de machines sous Windows XP. D’autre part, les tarifs bas sont le meilleur moyen de lutter contre le piratage, et un prix de 50 euros par licence a largement prouvé son intérêt lors de la promotion de cet été.

Enfin, Microsoft rate surtout une opportunité d’effet boule de neige : plus un produit est utilisé, plus il a de chance de provoquer d’autres achats. Sans même parler de la hausse du chiffre d’affaires que cela suppose, Microsoft aura moins rapidement une nouvelle base sur laquelle compter pour ses nouveaux logiciels, car c’est bien Windows XP qui devient le plus petit commun multiple.

Car la question est finalement celle-ci : si l’on souhaite se procurer Windows 7, quel est le plus petit tarif ? Environ 110 euros pour une édition Familiale Premium en OEM, c’est-à-dire légalement liée à la machine sur laquelle elle va être installée. La version mise à jour coûte 120 euros, tandis que la boîte complète atteint les 200 euros.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !