Office 2010 : plus d'un million de téléchargements pour la bêta

Orange strikes back ! 30
Vincent Hermann
Office 2010, la prochaine version majeure de la suite bureautique de Microsoft, sera lancée dans environ six mois. Plusieurs éditions seront en effet proposées en juin prochain, pour viser différents secteurs et budgets. Des voisins de l'Est en ont profité pour révéler les boîtes qui seront vendues en magasin et communiquer sur la bêta.

Cette dernière se passe bien, pour ne pas dire très bien. La firme a enregistré plus d’un million de téléchargements en deux semaines, preuve d’un certain engouement. Plusieurs éditions étaient proposées, et le sont toujours :
  • Famille & petite entreprise : Word, Excel, PowerPoint, Outlook et OneNote
  • Professionnelle : Word, Excel, PowerPoint, Outlook, Publisher, Access et OneNote
  • Professionnelle Plus : Word, Excel, PowerPoint, Outlook, Publisher, Access, InfoPath, SharePoint Workspace, Communicator et OneNote
word office 2010

C’est bien entendu la Professionnelle Plus qui a été le plus téléchargée puisqu’elle contenait un aperçu des nouvelles versions d’un maximum de composants de la suite. Cela dit, il parait logique que l’aspect « test » n’ait pas été la raison derrière chaque téléchargement. La bêta publique est en effet valable jusqu’au 31 octobre 2010 sans limitation de fonctionnalités, un aspect que certains ont dû considérer de près.

Stephen Elop, le président de la division Business chez Microsoft, s’est dit « très fier » que le nombre de téléchargements ait dépassé le seuil symbolique du million. Toutefois, la question sera de savoir si le succès de la bêta pourra se refléter dans celui de la sortie commerciale. Deux éditions auront certainement du succès :
  • Famille & étudiant : Word, Excel, PowerPoint et OneNote
  • Famille & petite entreprise : Word, Excel, PowerPoint, Outlook et OneNote
La première existe déjà en version 2007 avec les mêmes composants. Vendue 139 euros en temps normal, Microsoft lui concède régulièrement des rabais pour mieux la diffuser auprès du grand public, et on la trouve ainsi à 99 euros actuellement. Son principal attrait, outre son tarif, réside dans son installation possible sur trois machines au sein d’un même foyer. L’autre édition sera nouvelle et se démarquera par l’ajout d’Outlook, que l’on ne pouvait obtenir jusqu’à présent qu’à travers une édition Professionnelle. Si Microsoft peut maintenir son prix sous la barre des 200 euros, elle devrait également rencontrer le succès.

Et puisque l’on parle d’Office 2010, le site polonais CentrumXP a publié plusieurs images des boîtes officielles :

office 2010 office 2010 office 2010 office 2010

Enfin, rappelons quelques-unes des améliorations et nouveautés principales d’Office 2010 :
  • Une généralisation des interfaces de type ruban, notamment dans Outlook et Access.
  • L’utilisation d’une « sandbox » isolée pour l’exécution des documents provenant d’Internet. Tant que l’on ne cliquera pas volontairement sur un bouton rouge prévu à cet effet, les fonctions d’édition et les scripts seront désactivés.
  • L’utilisation de DirectX dans PowerPoint pour les présentations, pour des effets plus fluides.
  • Nouvelle utilisation plus « visuelle » des graphiques dans les éléments de la suite
  • Travail en commun sur des documents Word, Excel, PowerPoint et OneNote via SharePoint avec respect des échéances, des droits des utilisateurs et simplification globale de l’organisation du travail.
  • Office Web Apps, des versions en lignes de Word, Excel et PowerPoint. Le service sera gratuit mais sera limité en fonctionnalités.
  • La compatibilité d’Outlook 2010 avec les réseaux sociaux avec un recoupement accentué des informations sur les contacts.
  • Nouveaux outils de visualisation comme sparkline qui propose une représentation des données sous la forme de petits graphiques dans une cellule, ou Slicer qui permet de filtrer et de segmenter les données d’un tableau croisé dynamique en plusieurs couches.
  • Dans OneNote, nouvelles fonctions de suivi et de classement, avec partage des documents, photos et fichiers vidéo et audio. Ajout en outre du suivi des versions, de la mise en surbrillance ou encore des notes liées.