Un tiers des portables ont des problèmes après trois ans

60GXP IBM proof... 236
Les ventes d'ordinateurs portables surpassent depuis un moment déjà celles des ordinateurs de bureaux. Mais derrière le succès de ces petites machines se cache un problème de taille : les pannes.

Si tous les produits informatiques sont touchés par ce phénomène, à hauteur d'1 % ou moins pour les meilleurs produits, et jusqu'à 10 voire 15 % pour les plus mal conçus, les ordinateurs portables, et plus particulièrement les netbooks, sont à des niveaux bien supérieurs...

En effet, d'après cette étude de SquareTrade, qui vend des garanties (la précision est importante...), 7,2 % des ordinateurs portables ont des problèmes de défaillances ou d'accidents au bout d'un an. Ce pourcentage grimpe à 19,7 % (soit un portable sur cinq) après deux ans. Et à 31 % (quasiment un sur trois) au bout de trois ans !  

SquareTrade defaillance accident ordinateur portable

Comme on peut le voir ci-dessus, que ce soit sur un, deux ou trois ans, environ une fois sur trois, les problèmes sont liés à des accidents, tandis que le matériel est fautif dans les deux tiers des cas (4,7 % au bout d'un an, 12,7 % après deux ans et 20,4 % au bout de trois ans).

SquareTrade a profité de son étude réalisée sur 30 000 ordinateurs différents pour analyser les netbooks. Si une étude sur trois ans est impossible (les netbooks étant disponibles depuis deux ans seulement), Squaretrade n'a analysé ces appareils que sur un an, souhaitant se baser sur un nombre conséquent de netbooks.

Résultat, les fragiles netbooks sont pires que les ordinateurs portables bas de gamme (et bien sûr haut de gamme), avec un niveau de défaillances matérielles de 5,8 % en un an, contre 4,7 % pour les laptops bas de gamme, et 4,2 % pour les appareils haut de gamme. Si les netbooks suivent les mêmes courbes que les portables classiques, ils devraient ainsi être 25,1 % à avoir des problèmes de matériel au bout de trois années d'utilisation, et ce, sans prendre en compte les accidents !

SquareTrade defaillance accident ordinateur portable

Enfin, parmi les marques proposant des portables, trois d'entre elles tirent leur épingle du jeu. ASUS et Toshiba, avec moins de 10 % de problèmes au bout de deux ans surpassant Sony et Apple. Parmi les mauvais élèves, Hewlett-Packard est la seule société à passer la barre des 15 % de problèmes matériels après 24 mois, devant Acer et sa filiale Gateway. Et les projections sur trois ans n'ont rien de réjouissantes pour les trois derniers cités comme vous pouvez le voir dans le graphique ci-dessus. Notons que les plus gros vendeurs de portables au monde sont Acer et Hewlett-Packard.

Et vous ? Quelle est votre expérience après plusieurs années d'utilisation de portables ou de netbooks ?