Envoyé Spécial sur Hadopi, mise à jour : la vidéo de l'émission

Le sévice public va parler 531
Mise à jour 20 novembre 2009  les vidéos de l'émission ont été postées sur Dailymotion. On appréciera les premières minutes où Jean Berbinau, actuel secrétaire général de l'ARMT signe le bail des 1107 m² d'Hadopi (pour 7 temps plein). Il doit sans doute etre la seule personne en France à signer un tel contrat avec le sourire.


 

Mise à jour 19 novembre 2009 : le reportage de France 2 se fera visiblement sans la ligue Odebi, apprend on à l'instant sur le forum du collectif.  "Nous venons d'apprendre que le journaliste de France 2 déprogramme le passage de la Ligue ODEBI et coupera certainement la partie où nous démontrons preuve à l'appui que les connexions WIFI sont facilement piratables."

Première diffusion jeudi 19 novembre « Cinéma et musique sur Internet, la fin des hors-la-loi ? » C’est par ce titre interrogatif qu’Envoyé Spécial titre l’un des reportages de son émission ce soir sur France 2.

« Les internautes français sont prévenus : en janvier, Hadopi commencera à traquer les pirates. Objectif affiché, lutter contre le téléchargement illégal des oeuvres sur Internet. Un phénomène massif qui mettrait en péril l’économie de la culture dans notre pays ». Les pincettes sont de rigueur, un bon signe. « les ventes de CD et de DVD sont en chute libre et l’offre légale sur le web ne décolle pas. Alors, qui sont ces fameux pirates ? Le téléchargement illégal menace-t-il vraiment les artistes, le cinéma et la musique ? Hadopi sera-t-elle une réponse efficace ? Pour le savoir, une équipe d’Envoyé Spécial a rencontré pirates, artistes, producteurs et a suivi en exclusivité les premiers pas d’Hadopi » Des premiers pas qui auront lieu officiellement fin décembre, comme l’a annoncé encore aujourd’hui Frédéric Mitterrand.

assemblée nationale

« Caméra cachée sur la braderie de Lille; interview de l'administrateur du site WawaMania; rencontre avec des professionnels de la musique; avec des téléchargeurs; la ligue ODEBI » annonce de son côté Damien Bancal, qui a interviewé le journaliste auteur de cette émission, avec un soupçon de teasing «qu'allez-vous nous montrer ce soir ? Du jamais vu sur le téléchargement illégal. Et ce n'est pas une fausse promesse. J'ai essayé de répondre à toutes les questions que l'on se pose sur le sujet... Et je crois qu'on y est arrivé ». Réponse dans quelques heures pour cette émission-vérité qui devrait rassembler les principaux acteurs du dossier, d'un bord comme de l'autre.