Azure : le Windows dans les nuages prêt à commencer sa vie

azure Microsoft continue sa mutation, engagée surtout depuis la sortie de Vista. Ce système d’exploitation avait marqué la fin d’un cycle et son développement avait mis en avant de nombreux soucis d’organisation. Manque de réactivité, manque de souplesse : la société s’est réorganisée, malheureusement au détriment de plusieurs milliers d’emplois sur fond de crise. Dans ce contexte, Windows Azure est un pur produit de la nouvelle vision de Microsoft.

Cette nouvelle vision a été abordée ce matin dans l’actualité traitant d’Internet Explorer 9 et Silverlight 4. La société considère qu’il existe désormais trois types d’écrans : l’ordinateur, la télévision et le téléphone. Pour Microsoft, les technologies liant les trois univers devraient être les plus cohérentes possibles, mais ce n’est pas encore le cas. Silverlight est appelé à jouer un grand rôle dans ce domaine, mais il manque une infrastructure qui servira de base, et c’est Windows Azure.

Il s’agit d’un système d’exploitation dans les nuages (cloud) : on ne peut pas le toucher, on ne peut pas y accéder, mais il est là et propose une couche applicative. Windows Azure repose sur des centres de données et l’offre dans son ensemble comprend le stockage, la puissance nécessaire, la bande passante, etc. Les développeurs vont en fait créer des applications et des services qui fonctionneront directement sur Windows Azure sans recourir à des serveurs locaux.

azure
La conférence Windows Azure à la PDC

Applications, données, services, flux de travail, synchronisation, stockage, gestion des contacts, bus de messages : il s’agit d’exemples de produits qui sont possibles. Pour accéder à Azure, les développeurs utilisent des API dédiées, ainsi que des outils créés spécifiquement pour cette plateforme, l’ensemble étant conçu pour faciliter la vie des développeurs, tout en pouvant s’intégrer à Visual Studio.

Windows Azure sera lancé officiellement le 1er janvier 2010 mais la facturation ne commencera qu’au 1er février, Microsoft offrant le premier mois. À ce jour, cinq services majeurs existent pour concevoir des applications et autres produits :  
  • Live Services
  • Azure Data Services (anciennement SQL Services)
  • .NET Services
  • SharePoint Services
  • Dynamics CRM Services
Durant l’annonce officielle qui a été faite à la PDC (Professional Developers Conference), Microsoft a pris soin de faire intervenir quelques intervenants relativement bien placés pour montrer que sa structure est parfaitement viable. C’est ainsi que la société Automattic, connue pour avoir créé le système open source de blogs Wordpress, sera une des premières à utiliser Windows Azure. Traduction de l’annonce : on peut se passer des outils fournis par Microsoft et en utiliser d’autres, Automattic utilisant principalement Apache et MySQL.

Ceux qui sont intéressés par cette plateforme pourront consulter le site officiel de Windows Azure, désormais beaucoup plus complet (mais en anglais).

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !