SeaMonkey : une montagne d'améliorations pour la version 2.0

L'esprit de la suite Mozilla 24
SeaMonkey est ce que l’on pourrait appeler le digne héritier de la suite Mozilla, c’est-à-dire un navigateur agrémenté entre autres d’un client pour le courrier électronique, d’un agenda, d’une fonction de messagerie instantanée ou encore d’un éditeur de pages Web. Les développeurs viennent de publier la version 2.0 qui apporte un lot important de nouveautés.

  seamonkey

SeaMonkey est un projet communautaire, ce qui signifie qu’il est maintenu grâce à une bande de développeurs passionnés, mais avec la bénédiction de la fondation Mozilla. Le code qui sert de squelette pour la navigation est celui de Firefox, et SeaMonkey 2.0 s’appuie d’ailleurs sur la toute récente mouture 3.5.4 du logiciel de Mozilla. Mais voici une liste des principales nouveautés de SeaMonkey 2.0 :
  • La gestion des profils a été améliorée et leur emplacement par défaut a été modifié. Les anciens profils peuvent être migrés automatiquement.
  • Un nouveau gestionnaire d’extensions qui utilise les mêmes mécanismes que celui de Firefox.
  • La restauration des sessions
  • La réouverture d’une fenêtre fermée
  • Nouvelle solution de stockage pour l’historique qui permet entre autres d’enregistrer plus d’informations
  • Les barres d’outils sont maintenant entièrement personnalisables
  • MailNews supporte maintenant les flux RSS et Atom qui sont détectés automatiquement
  • Les comptes IMAP gardent maintenant par défaut une copie locale des courriers. La synchronisation peut être limitée à un compte ou même à un seul dossier.
  • Inclusion des onglets dans la gestion des courriers, ce qui permet d’ouvrir dans un nouvel onglet un message, un dossier ou même un compte complet. Cette possibilité permet en outre maintenant l’ajout de l’extension Lightning.
  • Un meilleur gestionnaire de mots de passe
  • Un nouveau gestionnaire de téléchargements
  • Un nouveau gestionnaire pour les données de formulaires
  • Un gestionnaire de cookies amélioré
  • Le moteur de rendu HTML Gecko est le même que dans Firefox 3.5
  • Le thème par défaut pour Mac OS X a été remanié pour mieux correspondre aux interfaces de Leopard et Snow Leopard
Attention, le support pour Windows 95, 98, Me et NT4 a été abandonné. Sur Linux, GTK 2.10 au minimum doit être présent, tandis que les Mac voient l’abandon de la compatibilité avec Jaguar et Panther (versions 10.2 et 10.3 de Mac OS X).

Les intéressés pourront récupérer SeaMonkey 2.0 pour Windows, Mac OS X et Linux depuis le site officiel.