Outlook : Microsoft annonce l'ouverture de son format PST

Beaucoup se diront « enfin ! », car Microsoft vient d’annoncer que le format de fichier PST allait être ouvert. Rappelons que le PST est le format dans lequel le client de messagerie Outlook enregistre l’ensemble de ses données : courriers, contacts, agenda, etc. Cette décision de la firme promet quelques conséquences intéressantes.

outlook 2010
Outlook 2010 bêta

Selon les cas de figure, le PST passe de l’outil pratique à la galère ambulante. Il a l’avantage de rassembler toutes les données d’Outlook et d’être généré rapidement, par la fonction d’exportation par exemple qui permet de sauvegarder d’un coup toutes ses données. Le problème, c’est que ce format d’archives est spécifique à Microsoft et qu’il n’existe pas de méthode officielle pour l’utiliser ailleurs.

De fait, les critiques portant sur cet environnement fermé sont nombreuses, et la firme a enfin décidé de remédier à la situation. Une documentation est donc en cours de construction et elle devra permettre aux entreprises et plus globalement aux développeurs d’interfacer leurs solutions avec les fichiers PST. Cette documentation présentera :  
  • La structure des PST et donc leur hiérarchie
  • La manière dont les données sont stockées
  • L’accès à ces données depuis une application tierce
  • Les méthodes d’accès aux objets et à leurs propriétés
Dans les grandes lignes, il sera possible de lire et écrire dans les fichiers PST depuis d’autres logiciels, ce qui signifie que des éditeurs comme Mozilla pourraient tout à fait proposer ce type de fonctionnalité dans le futur. Si Thunderbird était ainsi compatible, il serait tout à fait possible de migrer depuis Outlook via un simple fichier PST. Mais la réciproque serait évidemment possible.

Le travail est donc en cours et a commencé récemment. Lorsqu’il sera terminé et que la documentation sera prête, Microsoft indique qu’elle sera distribuée sous OSP, pour Open Spécification Promise. Cette « promesse » recouvre un nombre croissant de technologies et de composants et affirme que les développeurs peuvent utiliser ces données sans demander quoi que ce soit à Microsoft, sans vérifier les brevets et en étant assurés qu’il n’y aura pas de contraintes légales, ce qui inclut les plaintes.

Microsoft ne le précise pas encore, mais il se pourrait que cette documentation et son recouvrement par l’OSP arrivent dans le même laps de temps qu’Office 2010. La prochaine suite bureautique est prévue pour le printemps prochain sans trop de précisions et la bêta publique doit arriver le 18 novembre. L’interface d’Outlook subira à cette occasion une modification importante puisqu’elle se mettra elle aussi aux rubans déjà présents dans Word et Excel notamment.

Enfin, une fois la fameuse documentation disponible, il sera intéressant de vérifier quels acteurs vont souhaiter en profiter.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !