UK : le numérique représente 98,6 % des ventes de singles

Adieu petit CD 97
Les singles sous forme de CD vont mourir, c'est une quasi-certitude. En France, leurs ventes ont chuté de 96,2 % entre 2002 et aujourd'hui. Mieux encore, au Royaume-Uni, les ventes numériques de singles représentent désormais 98,6 % des ventes. En somme, le CD est en désuétude totale pour les singles. En attendant les albums ?

Moins d'1 million de CD singles en 2010 ?


Plus précisément, selon les prévisions de la British Phonographic Industry (BPI), l'équivalent de notre SNEP, 117,6 millions de singles trouveront preneurs sur le sol britannique cette année, dont 116 millions en MP3/AAC/WMA (etc.) et 1,6 million sous forme physique.

Point intéressant, ce nombre de 117,6 millions sera un record absolu des ventes de singles au Royaume-Uni. À titre de comparaison, 30,8 millions de singles se sont vendus outre-Manche en 2003. En seulement six ans, les ventes des singles se sont donc multipliées par quatre.

BPI Royaume-Uni ventes singles 2002-2009

Reste que si les ventes sous forme physique continuent de s'écrouler, passant de 4,9 millions de singles en 2008 à 1,6 million d'unités cette année, les ventes numériques devraient croître de façon modérée en 2009. En effet, après une croissance de près de 42 % l'année dernière, le numérique augmentera d'à peine 5 % en 2009. Une situation peu étonnante, la France ayant affiché une croissance du numérique de seulement 3,3 % au cours du premier semestre 2009.

D'après la BPI, 389,2 millions de singles ont été achetés sur les plateformes légales depuis leurs apparitions en 2004. Il y a cinq ans, 5,7 millions d'unités ont été téléchargées, contre 26,4 millions en 2005, 53 millions en 2006, 77,9 millions en 2007 et 110,2 millions en 2008.

Les meilleures ventes de singles sont Poker Face et Just Dance de Lady Gaga, suivies par I Gotta Feeling de Black Eyed Peas, In For The Kill de La Roux et Boom Boom Pow également de Black Eyed Peas.

Rappelons que l'année dernière, 1,4 milliard de singles ont trouvé preneur dans le monde entier, dont plus 78 % rien qu'aux États-Unis, loin devant le Japon, le Royaume-Uni, l'Allemagne, et la France. La mise en place d'Hadopi changera-t-elle la donne ? Réponse dans les mois à venir...