Nokia dépose plainte contre Apple pour violation de brevets

Irréversible 64
Si des sociétés comme Microsoft et surtout IBM disposent d’un stock incroyable de technologies brevetées et s’en servent avec une relative parcimonie, d’autres comme Rambus et SCO ont usé et abusé de leur arsenal au point d’y perdre leurs plumes. Nouvelle saga en approche, puisque Nokia et Apple s’affrontent désormais sur fond de succès de l’iPhone.

iPhone 3GS photos

Nokia a en effet déposé une plainte contre la société de Cupertino qui violerait une dizaine de brevets relatifs à des technologies liées au GSM, le WLAN ou encore l’UMTS. Nokia ne se présente bien sûr pas comme le créateur de ces dernières, mais bien de certaines techniques qui permettent de les intégrer. Apple profiterait de ces techniques sans rien payer à Nokia.

Selon le constructeur, plus de quarante sociétés lui paieraient des royalties pour l’utilisation de ces brevets. Depuis le lancement de l’iPhone en 2007, Apple aurait refusé de payer quoi que ce soit à la suite d’un échec des négociations. Selon l’analyste Gene Munster de chez Piper Jaffray, les royalties pourraient représenter 1 à 2 % du coût de production de l’iPhone, soit environ 12 dollars.

Transmission du signal, encodage de la voix, chiffrement des données : plusieurs domaines sont concernés. Il est sans doute prudent de dire qu’Apple ne va pas chercher la confrontation ouverte et qu’un règlement à l’amiable sera choisi.