Finance : Google et IBM annoncent de forts bénéfices

Quelle surprise 28
Nil Sanyas
Les géants Google et IBM viennent tous deux de publier leurs bilans financiers. L'occasion de faire le point sur leurs finances, même si, contrairement à d'autres, elles ne risquent pas de mettre la clé sous la porte, loin s'en faut.

Argent dollars euros cashHonneur aux anciens, commençons par Big Blue. Ce dernier, comme chaque trimestre, nous montre son incroyable puissance financière, avec des chiffres qui feraient tourner la tête de bien des patrons, même les plus riches.

Avec 23,6 milliards de dollars de chiffre d'affaires (+1 % en 3 mois, -7 % en un an), IBM garde le cap. Mais c'est surtout son bénéfice de 3,2 milliards de dollars qui impressionne, en hausse de 14 %, grâce à une marge nette de 13,5 %, contre 11 % un an auparavant. Sur les neuf premiers mois de l'année, IBM a ainsi cumulé 8,6 milliards de dollars de bénéfice (+9 %), contre 7,9 milliards en 2008...

Quant à Google, tout va bien dans le meilleur des mondes. Son chiffre d'affaires trimestriel est en hausse (5,94 milliards de dollars, +7 %), tout comme son bénéfice net (1,64 milliard de dollars, +27 %).

53 % du chiffre d'affaires de Google vient des États-Unis, et 13 % du Royaume-Uni.

Le nombre d'employés à plein temps a légèrement reculé pour sa part, passant de 19 786 le 30 juin dernier à 19 665 le 30 septembre. Google comptait cependant deux fois moins d'employés il y a trois ans.