Les buralistes réclament le filtrage des sites de vente de cigarettes

Des cigarettes avec filtre 117
Marc Rees
Il y a eu le filtrage des sites proposant des contenus audio ou vidéo. Il y a eu le filtrage des sites de propagande néonazi comme Aargh. Puis récemment, celui des sites de jeux d’argent en ligne. Et voilà maintenant les buralistes.

Alors que le gouvernement a indiqué qu’il n’envisageait pas d’ouvrir le marché de la vente de cigarettes en ligne, les buralistes français exigent maintenant « l'interdiction officielle de la vente sur internet ». Le blocage des sites de jeux d’argent aura donc suscité l’appétit d’une nouvelle profession. Comme en témoigne l'AFP, c’est ici le président de la Confédération des buralistes Pascal Montredon qui réclame « l'obligation pour les fournisseurs d'accès de déconnecter les sites contrevenants, accompagnée d'une exigence officielle auprès des banques de blocage des flux financiers correspondants ». Rien de moins.

cigarettes filtrage blocage sites buralistes

« Un coup de clic et trois jours après, c'est trois cartouches qui arrivent dans votre boîte aux lettres et une grande claque pour les buralistes ». Clic ou claque, cette nouvelle revendication montre combien l’engrenage du filtrage ou blocage des sites devient la solution de facilité en manipulant les réseaux comme on manipulerait un aiguillage SNCF. Encore et toujours les effets collatéraux de ces mesures sont passés sous silence, sans doute parce qu’on croit que les autoroutes de l’information se régulent à coup de barrage. Le souci c’est que lorsqu’on place une telle barrière sur un axe déterminé, c’est à coup presque sûr d’autres voies qui sont frappées. Au grand désespoir des internautes et des prestataires qui n’ont rien à se reprocher. Au grand amusement des « contrevenants » qui savent contourner ces plots en plastique.  

Le blocage comme solution politique revient encore à réinstaurer des barrières à des frontières qui n’existent plus. Un fantasme de contrôle incapable de trouver une réponse politique satisfaisante à un phénomène, ici de santé publique.