Fini les liens HTML vers les sites M6, Bouygues ou TF1 ?

Un lien vaut mieux que deux tu l'auras 172
Marc Rees
« Il est par ailleurs rappelé qu’aucun lien hypertexte ne peut renvoyer sur les Sites M6 WEB sans l’autorisation préalable et exprès de M6 WEB. À défaut d’autorisation, un tel lien pourra être considéré comme constitutif du délit de contrefaçon. »

liens HTML formats ouverts standards

Voilà la petite perle qu’a rappelé Thierry Stoehr, du blog spécialisé formats-ouverts.org. Ce 14 octobre marquait la Journée mondiale de la normalisation. Une manière toute symbolique de frapper sur la tête des standards du web, et surtout de ceux qui peuvent avoir oublié le strict respect de cette nécessité. « Le lien hypertexte du Web. Le lien est à la base du Web, le lien est intrinsèque et consubstantiel au Web. Il est ouvert et repose sur des technologies ouvertes » exprime sans détour ce mordu et spécialiste de ces questions.

Thierry Stoehr s’est donc attaché à dresser une liste de sites PDLSA, ou « pas de lien sans autorisation » (taggés #pdlsa sous les réseaux sociaux) C’est qu’il n’y a pas que le propriétaire de Clubic ou NetEco qui est visé. La Société Générale, BNP Paribas, Renault, La Croix Rouge, La Française des Jeux, EDF, GDF Suez, la SNCF, la RATP, Peugeot, TF1, LCL, Bouygues, Le Medef, la CGT, l’INA, etc. etc. On en retrouvera une ribambelle sur cette page.

«Cette liste ne se veut pas exhaustive, mais veut signaler les questions et problèmes que ces sites rencontrent avec leur « approche pdlsa » ». Formats-Ouverts soulève ainsi une dizaine de questions pour montrer les difficultés rencontrées par cette attitude bunkérienne. Nous les reproduisons intégralement :  
  1. Google a-t-il votre autorisation ? Sinon, vous devrez l'attaquer, ou lui demander de vous retirer de sa base de liens.
  2. Supprimez vos flux RSS ? C'est obligatoire, car ces flux sont des liens que vous demandez de faire vers vous : contradictoire.
  3. Tous les auteurs de courriels (lettres d'informations, listes de diffusion) qui indiquent votre site ont-ils une autorisation ? Sinon, interdit de mentionner votre site.
  4. Peut-on vous citer sur Twitter ? Non si Twitter n'a pas eu l'autorisation de faire des liens vers vous : attaquer Twitter ?
  5. Revoir le contrat de travail de vos employés ? Ils mettent votre site en signature de leurs courriers électroniques : ont-ils par écrit le droit de faire ce lien ?
  6. Et tous les auteurs de tous documents ? Mentionner votre site dans n'importe quel document (texte, présentation, tableur), c'est faire un lien : ils doivent avoir votre autorisation.
  7. MSN ou Yahoo Messenger ? Ces outils de messagerie instantanée font des liens quand on écrit votre site : ont-ils une autorisation ?
  8. Interdisez d'être enregistré dans les favoris ou les signets ? C'est indispensable, ce sont des liens.
  9. Les forums et les commentaires des blogs ? Les auteurs de ces commentaires (et les sites) ne peuvent faire de lien sans votre autorisation.
  10. Les adresses compactées ? Elles sont systématiques sur Twitter : les sites qui les créent ont-ils votre autorisation ?
(Par respect pour les sociétés citées, nous n’avons mis aucun lien dans cette actu)