Quel est le top 100 des éditeurs de logiciels dans le monde ?

Quels sont les plus gros éditeurs de logiciels au monde ? Sans même connaître le moindre classement, si vous suivez un minimum l'actualité informatique, vous citeriez naturellement Microsoft, IBM, ou encore Oracle. Et si l'on vous précise que les jeux vidéo sont compris, il est inutile de réfléchir, les grands noms viennent d'eux-mêmes, à savoir Nintendo, Activision-Blizzard (Vivendi), et Electronic Arts.

Eh bien rassurez-vous, vous n'auriez pas tort, les six entreprises citées ci-dessus figurent en effet dans les neuf premières places du top 100 réalisé par Software Top 100, qui porte un nom particulièrement explicite.

Le classement de ces sites est particulièrement intéressant, puisque basé sur le chiffre d'affaires des sociétés, mais uniquement de leur division Logiciel. Ainsi, si certaines sociétés réalisent l'intégralité de leur chiffre d'affaires grâce aux logiciels – c'est le cas de la majorité des éditeurs de jeux vidéo et d'anti-virus – on se rend rapidement compte que la plupart des grands éditeurs disposent de bien d'autres ressources.

Top 100 logiciels Microsoft IBM Oracle
Suite du top 100.

Si Microsoft, Oracle, Adobe, Symantec, Autodesk, Sage, Dassault Systemes ou encore SAP sont dépendants à 70, 80 voire plus de 90 % des logiciels, ce qui ne surprendra personne, ce n'est pas le cas d'IBM (21 %), HP (5 %), Cisco (5 %), Sony (2 %), Apple (3 %), ou encore Google (2 %). Connues pour leurs services, leurs ordinateurs ou leur produits électroniques grand public, ces entreprises ne sont en effet pas des sociétés de logiciels. Cela ne les empêche pas de figurer en bonne position, notamment IBM et HP, respectivement 2ème et 6ème de ce classement.

L'arrivée de Google directement en 79ème position est d'ailleurs à noter. Avec 333 millions de dollars de chiffre d'affaires issus des logiciels, Google a vu ses résultats dans ce secteur croître de 455 % en un an. Sans surprise, il s'agit de la croissance la plus importante de tout le classement.

On remarquera d'ailleurs que la crise est loin d'avoir touché le secteur, puisque seules 15 des sociétés du Top 100 ont vu leurs revenus tirés des logiciels régresser.

Autre remarque intéressante, la présence des éditeurs de jeux vidéo est particulièrement forte, avec 12 sociétés représentées, dont Nintendo, Activision-Blizzard, Electronic Arts, Konami (présents dans le top 13), sans compter Namco Bandai, Ubisoft et Take 2 Interactive, présents dans le top 22.

Enfin, vous aurez noté la forte domination américaine. Représentant les trois quarts des sociétés du Top 100, seul le Japon "résiste", les entreprises européennes étant bien rares (SAP, Sage, Dassault, etc.). 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !