Gmail de nouveau indisponible hier, la deuxième fois en un mois

Gmal à ma messagerie 61
Si les indisponibilités plus ou moins longues de sites se multiplient ces derniers temps (Paypal, Twitter, The Pirate Bay, etc. voir nos actualités relatives), une société semble particulièrement touchée : Google. Le géant du Web, outre son fameux bug de fin janvier, connaît effectivement de nombreux soucis avec Gmail, son service de messagerie.

gmailEn effet, le service avait déjà souffert en février dernier durant quelques heures. Google avait alors promis qu'il procèderait « à des changements » afin de résoudre le problème. Pourtant, en mai dernier, Gmail connu encore des problèmes d'accès, pendant près d'une heure.

Plus récemment, le 1er septembre précisément, Gmail a de nouveau été indisponible, durant une centaine de minutes cette fois.

Google avait alors donné quelques explications : « Nous avons mis hors ligne une toute petite partie des serveurs de Gmail afin d'effectuer une mise à jour de routine. Ce n'est pas en soi un problème – nous le faisons tout le temps, et l'interface Web de Gmail fonctionne dans de multiples endroits et envoie simplement le trafic vers d'autres endroits quand l'un d'entre eux est hors ligne. Cependant, comme nous le savons désormais, nous avons un peu sous-estimé la charge de certaines modifications récentes (ironie du sort, certaines ont été conçues pour améliorer la disponibilité du service) sur les routeurs concernés. »

Et Google de promettre qu'il fera tout pour qu'un tel évènement ne se reproduise plus.

Pourtant, moins de quatre semaines plus tard, certains d'entre vous ont forcément remarqué de nouveaux problèmes d'accès à vos comptes Gmail dans l'après-midi. N'affectant qu'une partie des utilisateurs d'après Google, ces soucis ont duré entre une et plusieurs heures selon les services (mail, chat, etc.).

Si le blog de Gmail n'a pour le moment publié aucun billet sur le sujet, l'Apps Status Dashboard, qui publie régulièrement des données sur la bonne tenue (ou non) de ses différents services (Gmail, Google Talk, Google Documents, etc.), a cependant fourni quelques informations. Mais rien de bien concret encore concernant les causes de ces problèmes. 

« Nous nous excusons pour la gêne occasionnée, et vous remercions de votre patience et de votre soutien continu » s'est contenté de publier Google, après avoir annoncé la résolution du problème...

Quoi qu'il en soit, il s'agit là de la deuxième panne de Gmail dans le même mois, et de la quatrième dans l'année. De plus en plus utilisé, au point de pouvoir surpasser Microsoft Hotmail d'ici deux ans au vu de sa croissance, Gmail compte des dizaines de millions d'utilisateurs. Ces problèmes d'accès à répétition ont donc intérêt à disparaître rapidement. Dans le cas contraire, son rival Yahoo!, large numéro un du secteur, pourrait en profiter pour assoir un peu plus sa place du roi de la messagerie sur Internet.