Desirsdavenir.com critiqué : Royal se plaint du lobby d'Internet

Un lobby super méga puissant ! 283
La page d'accueil de Désirs d'Avenir a été très critiquée ces derniers jours par l'ensemble du Web. Inutile d'y revenir. Le Post a cependant publié lundi une vidéo de Ségolène Royal expliquant brièvement à quelques militants les raisons d'une telle page d'accueil.

Retranscription intégrale par PC INpact.

« Il faut un site comme ça, avec des traits (Royal mime avec ses bras les traits). Non, moi j'veux pas de ça, j'veux un site qui nous ressemble, et pas nous qui ressemblions au site. 

Vous savez, c'est très rare ce que je dis là. Parce qu'il est très puissant le lobby d'Internet. Très très puissant. "Faut faire comme ci, faut pas faire comme ça." Dans quel objectif ? Qu'est-ce qu'on recherche ?

On cherche à parler aux gens, on cherche à exister, on cherche à contourner le mur des pouvoirs, on cherche à contourner le mur des médias, on cherche à mettre en commun nos intelligences, on cherche à donner de la visibilité à ceux qui ne parlent pas.
 »

Si la vidéo n'est qu'un extrait d'un plus long discours, et donc certainement tirée de son contexte, on peut néanmoins se demander encore ce qu'est ce "lobby d'Internet très très puissant".

Alors que les propos Anti-Internet ont été particulièrement nombreux et virulents de la part de la classe politique, suite à la fameuse vidéo de Brice Hortefeux et ses Auvergnats problématiques lorsqu'ils sont plusieurs (sic), voilà donc le Lobby d'Internet à la puissance démesurée. 

Certainement un lobby composé de quelques gus dans un garage