Langue française : Ne dites plus Green IT, mais éco-TIC

Alors que le Québec est bien connu pour traduire en français de nombreux mots anglais habituellement utilisés sur la toile (un butineur par exemple), la France n'est pas en reste. La Délégation générale à la langue française et aux langues de France (du ministère de la Culture) a notamment pour mission d'enrichir et de moderniser la langue française. La sous-section France Terme a ainsi été créée pour répertorier ces mots adaptés à la toile, comme logiciel espion (spyware) et logiciel malveillant (malware).

Moliere france langue française L'un des derniers mots ou expressions "traduits" ou "adaptés" est tout simplement Green IT (Information Technology). Il s'agit pour la délégation des « techniques de l'information et de la communication dont la conception ou l'emploi permettent de réduire les effets négatifs des activités humaines sur l'environnement ».

Green IT a finalement été adapté en éco-TIC, contraction de "écotechniques de l'information et de la communication.

Publiée au Journal Officiel du 12 juillet dernier, cette expression espère bien passer dans la langue française, comme hameçonnage (phishing), pirate (cracker) ou encore bogue (bug).

D'autres mots, supportés par la Délégation, sont cependant encore peu usités par la majorité des Français, comme filoutage (encore le phishing), fouineur (hacker), arrosage (spamming), additif (add-on), appliquette (applet) et téléassistance (hotline). 

« Plus de 5 000 termes ont été publiés au Journal officiel et sont accessibles sur la base de données » de France Terme explique la Délégation.

« Comment éviter la confusion créée par l'emploi en français du mot podcast au sens de télécharger, alors qu'en anglais il signifie diffuser ? L'informatique est sans doute la source la plus importante de l'emploi d'anglicismes en français. Ce vocabulaire anglo-américain souvent obscur, qui véhicule des réalités techniques difficiles à saisir et à expliquer, même pour les experts, rappelle l'emploi d'un jargon latin par les médecins de Molière ; mais, ce qui est plus grave, en s'imposant progressivement à tous, il exclut bien des gens. C'est pourquoi l'usage d'un vocabulaire français est particulièrement important dans ce domaine pour ne pas laisser s'installer une situation de « fracture numérique », où seule une partie de la population maîtrise à la fois les outils et les mots de ces technologies nouvelles » résume brièvement la Délégation générale à la langue française. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !