Google News se défend contre les éditeurs italiens

Cosi è la vita ! 26
Le plus important portail d'informations au monde, Google Actualité, ou Google News dans son domaine anglo-saxon a de nombreuses fois fait la Une de la presse, justement parce qu'elle trouve abusif que le moteur reprenne ses informations et que les organes n'en retirent absolument rien en guise de rémunération.

Google Italie

En Belgique,
cela avait fait du bruit, de même que chez les agences de presse, à qui Google avait finalement proposé de partager les montants générés par les articles publiés.

Dans ce contexte, une plainte déposée par l'Association des éditeurs italiens (FIEG) pourrait taper un coup supplémentaire dans cette histoire. En effet, une enquête a été ouverte en Italie, concernant la reprise des informations publiées par la FIEG, manifestement ignorante des pratiques de Google.

Le moteur, une fois de plus se défend de ce qu'il apporte surtout gratuitement du trafic, qu'il revient à l'éditeur de monétiser, soit en faisant payer son contenu, soit en plaçant des publicités sur ses pages pour rentabiliser l'article écrit.

Le moteur rappelle également que pour les 250.000 sources qui alimentent son service, si l'une d'entre elles souhaite être déréférencée, il lui suffit de le dire et hop, on coupe la vanne du flux RSS. Les informations continuent d'arriver sur le moteur de recherche, mais pas sur Google Actualités. 

Le moteur assure avoir commencé à rencontrer plusieurs éditeurs italiens pour discuter de ces problèmes ainsi que des représentants de la FIEG pour expliquer les options qui s'offrent à eux. En attendant d'en savoir plus, donc...