NVIDIA nous parle du support du PhysX et du SLi sur P55

Charmed or not charmed ? 22
Core i5Lors d'une conférence téléphonique, NVIDIA nous a parlé hier de sa vision de la nouvelle plateforme d'Intel, qui se base sur le socket LGA 1156 et les processeurs de la génération Lynnfield (Core i5 700 et Core i7 800).

Bien que nous ne puissions pas encore tout dévoiler, nous pouvons évoquer un passage qui concerne deux des technologies phares du constructeur : SLi et PhysX.

En effet, les cartes mères des partenaires pourront obtenir trois niveaux de certification auprès de NVIDIA.

NVIDIA P55 PhysX SLiComme on peut le voir, le premier ne concerne que PhysX alors que les deux suivants concernent le SLi.

Dans le premier cas, il semble qu'il faille disposer d'un second port PCIe 4x, afin de permettre d'utiliser une carte graphique secondaire comme unité de calcul PhysX.

Pour rappel, celle-ci peut être avec n'importe quel modèle compatible avec PhysX. Une GeForce 9800GT peut donc sans mal être utilisée en complément d'une GTX 275.

Le caméléon semble donc penser qu'un port 4x à la norme PCIe 2.0 est suffisant pour PhysX, ce qui n'est pas impossible. Il sera néanmoins INtéressant de le vérifier dans la pratique.

NVIDIA P55 PhysX SLiDe plus, ce fonctionnement n'est pas sans contrainte... puisque hormis dans les jeux exploitant PhysX (qui ne sont pas si nombreux), cette carte est sans cesse activée au sein de la machine et consomme donc de l'énergie, ce que l'on pourra regretter.

Bien sûr, il en est de même pour n'importe quelle carte additionnelle, mais on aurait aimé que NVIDIA travaille sur un système permettant de rendre quasi nulle la consommation de cette seconde carte lorsqu'elle n'est pas exploitée, ce qui n'est malheureusement pas le cas, bien que les modèles de la gamme GT200 disposent d'une consommation au repos assez réduite.

NVIDIA P55 PhysX SLiConcernant le SLi, les deux certifications ne changent pas par rapport aux X58 puisqu'il est question de savoir si la carte peut supporter deux ou trois cartes graphiques. Étrangement, le caméléon ne précise pas dans ses documents quelle est la puce utilisée pour ce dernier cas.

En effet, il faut savoir que le P55 dispose de 16 lignes PCIe à la norme 2.0. Pour en supporter plus, il a besoin d'une puce additionnelle, telle que le nForce 200, qui semble être utilisé par la majorité des constructeurs de cartes mères qui veulent disposer d'une telle fonctionnalité.

Reste à savoir si les utilisateurs se sentiront vraiment attirés par PhysX et le 3-way SLi. Surtout avec AMD qui peaufine sa nouvelle génération, annoncée d'ici un petit mois, et qui pourrait changer la donne.