La télévision sur mobile n'explose pas en Angleterre

Nokia N97La télévision sur mobile n'a pas suscité l'engouement attendu en Angleterre, et le service est en passe de décevoir une très grande partie des consommateurs qui ont souscrit à une telle offre, alors que les analystes prévoient pourtant que le nombre mondial de ces utilisateurs augmentera de 54 millions en 2009.

Allons plus loin dans l'avenir : pour 2013, on prévoit que 300 millions de personnes regarderont la télé sur le troisième écran, celui de leur smartphone. Et le plus grand public pour ce service devrait être celui des pays émergents. 

« La télévision mobile n'est simplement pas un aussi gros marché que ce que nous avions prévu », explique cependant Frank Dickson de Reed Business à la BBC. En combinant téléphone et télévision, on obtenait cependant la convergence idéale et les perspectives restent importantes, mais alors que se passe-t-il ? Le marché met clairement du temps à décoller et les raisons sont loin d'être évidentes.

En effet, une étude réalisée par In-Stat montre que les utilisateurs de ce service regardent la télé au moins trois fois par semaine, et que 20 % d'entre eux la consultent tous les jours. Pour les deux tiers de ceux qui en ont une consommation quotidienne, ce sont trente minutes passées qu'ils reconnaissent investir dans ce service. Bien sûr, personne ne s'attend à ce que l'on passe 8 heures devant un écran de 3 ou 4 pouces, aussi devrait-on envisager ces chiffres comme rassurants.

Cependant, chez Nielsen, on constate qu'outre-Atlantique, 13,4 millions d'Américains passent 3,5 heures en moyenne à regarder la télé sur leur mobile. On précisera cependant que le marché sur smartphone a dépassé les 18 % des 270 millions d'abonnés là-bas, et que les iPhone, BlackBerry et autre Nokia N95/96/97 sont légion.

Alors pourquoi en Angleterre le marché peine-t-il ? Manque de qualité de service ? Débits trop lents ? Smartphones peu présents dans le marché ? Un peu de tout cela probablement. Si la liberté de consulter le nouveau petit écran quand on le souhaite existe, reste que les spectateurs manquent encore d'une couverture assez large du réseau pour en profiter pleinement. Enfin, il semble qu'une fois de plus le marché de la publicité a de l'avenir, puisque les abonnés préféreraient largement des émissions payées par la réclame qu'une nouvelle option payante sur leur abonnement. 

En somme, tout reste à construire...

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !