Contre Google Books, Amazon, Yahoo! et Microsoft s'unissent

La frousse aux trousses 10
google bookEn partenariat avec Peter Brantley, directeur de l'Internet Archive, Microsoft, Yahoo! et Amazon ont rejoint l'Open Books Alliance pour tenter de s'opposer au projet immense de Google Books.

Une réunion de sommités décidément inquiétées par la décision qui sera rendue en octobre prochain par le tribunal de New York, concernant l'arrangement de 125 millions $ proposé par Google aux éditeurs américains dont les livres encore sous droit ont été numérisés par inadvertance. En tête de ligne dans cette procédure judiciaire menée contre Google, l'Authors Guild et l'Association of American Publishers. 

Cette société sera pilotée par l'avocat antitrust Gary Reback, et qui se retrouvera cette fois du côté de Microsoft, quand, en 2000, il avait défendu plusieurs firmes de la Silicon Valley dans un procès antimonopole dirigé contre la firme de Redmond. Preuve s'il en est que cette union est historique. 

L'annonce officielle de ce partenariat se fera dans les semaines à venir et l'Open Book Alliance regroupe déjà en son giron plusieurs importantes organisations de professionnels, ainsi que d'autres à but non lucratif.

L'internet Archive est elle-même une association à but non lucratif, basée à San Francisco et qui tente de mettre en place une bibliothèque numérique à l'instar de celle de Google. Pour l'heure, on n'est sûr que de la présence de Microsoft et Yahoo! dans cette entreprise de lutte contre Google, alors qu'Amazon n'a pas souhaité faire de commentaires à ce sujet.

Autre date importante dans le calendrier, celle du 4 septembre : les ayants droit ont en effet jusque-là pour se manifester et accepter que leurs oeuvres soient intégrées entièrement de fait dans les colonnes de Google Books.