iPod et iPhone 3G explosifs : Apple répond à l'Europe

Selon le porte-parole de la Commission européenne, Apple a enfin répondu aux différentes questions qui lui ont été posées suite aux derniers évènements concernant ses produits phares. D'après la Pomme, les iPhone dont la batterie a surchauffé (aux Pays-Bas), ou ceux dont l'écran s'est fissuré de toute part (en France), sont tout simplement des cas isolés.

Une réponse assez prévisible, cette argumentation ayant déjà été utilisée par le passé auprès des clients touchés par ces phénomènes. Apple, rajoute le porte-parole de la Commission, « ne considère pas qu'il ya un problème général ».

iPhone 3G Pays-Bas voiture bruléeiPhone transformé en iCraquelé

L'affaire n'en restera cependant pas là, puisqu'Apple a promis à la Commission qu'il tenterait d'obtenir de plus amples informations sur ces incidents, et que de nouveaux tests seront réalisés afin de trouver les causes de ces cas spéciaux. La firme américaine attend d'ailleurs que les produits défectueux lui soient renvoyés. 

La mise en avant dans les médias aurait-elle fait changer d'avis la Pomme ? En effet, on se rappellera que l'un des Français concernés par l'écran fissuré par l'iPhone avait contacté le SAV d'Apple, qui lui avait alors répondu :

« Le service après-vente de la firme m'a demandé de leur envoyer une photo. Après diagnostic de leurs ingénieurs, ils m'ont répondu qu'ils ne pourraient le changer car ce genre de casse ne pouvait être dû qu'à un choc. »

Rappelons tout de même que cette affaire, si les cas d'iPhone et d'iPod explosifs venaient à se multiplier, pourrait avoir des conséquences fâcheuses, forçant l'Europe à retirer l'intégralité des smartphones et baladeurs d'Apple des rayons.

« Pour l'instant, ces problèmes n'ont pas été notifiés à Rapex » avait cependant précisé il y a quelques jours un porte-parole de la Commission européenne. Rapex (Rapid Alert System for non-food consumer products) est un système européen visant à alerter rapidement la population des produits dangereux. De nombreux jouets et vêtements sont concernés par des interdictions, notamment de par leur dangerosité pour les enfants en bas âge.

Cependant, nous n'en sommes pas là, tant s'en faut.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !