Elpida rachète le marché de RAM graphique de Qimonda

Qimonda GDDR5Elpida profite de la crise pour élargir son champ de production, en entrant dans le commerce de mémoire vive graphique, la fameuse GDDR que l'on voit sur toutes les cartes graphiques du marché.

La firme japonaise vient de s'accorder avec l'allemand Qimonda pour le rachat de ses activités dans la mémoire graphique. Qimonda est grandement en danger face à la crise, et cherche de l'aide chez ses concurrents asiatiques, sous forme de participations dans l'entreprise ou même de rachat pur et simple de parties de la production.

Elpida acquiert donc ici les licences technologiques de la GDDR de Qimonda, ainsi que des équipements et... des cerveaux. Ainsi, dans son nouveau Centre de Design de Munich (Elpida Memory Europe), la firme japonaise va installer toute une division de développement sur la mémoire GDDR, en y transférant des équipements et des anciens employés de Qimonda.

La production des premières puces de 1 Gbit de GDDR3 et et GDDR5 devrait commencer l'année prochaine, elle sera sous-traitée au taïwanais Winbond Electronics Corporation, qui a déjà une bonne expérience avec Qimonda. Un peu plus tard, les premières puces de 2 Gbit de GDDR5 commenceront au sein de l'usine de Hiroshima de Eplida.

Elpida pense maintenant pousser la GGDR5 vers les 2000 MHz (8000 MHz DDR5), et met aussi l'accent sur la nécessité d'avoir des dispositifs d'entrée-sortie (contrôleurs et bus mémoire) adaptés à une telle vitesse, rejoignant l'avis de NVIDIA sur le sujet.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !