Europe : Microsoft propose un écran de choix de navigateurs

win7 sevenL’histoire qui lie Microsoft à la Commission européenne n’est pas faite d’amour et autres bons sentiments, mais d’une tension largement exacerbée ces dernières années. Sur fond de pratiques monopolistiques, plusieurs procès se sont ouverts et ont abouti à des amendes records et/ou des découpages de fonctionnalités dans Windows. Mais alors qu’il semblait acquis que Windows 7 serait vendu en Europe sans Internet Explorer 8 (édition E), voici maintenant que tout semble revenir à la normale, à un petit détail près.

Le retour du choix

Lorsque l’éditeur a choisi de ne pas intégrer Internet Explorer 8 dans Windows 7 (sur lequel nous avons récemment publié un dossier), beaucoup y ont vu une réaction proportionnée de Microsoft aux demandes répétées de la Commission. Pourtant, cette dernière avait insisté sur le choix et ne s’est pas montrée très heureuse de la décision, parlant d’ailleurs « d’absence de choix ». La conclusion de l’histoire ressemblait fort à un échange quelque peu puéril de type « Ah, tu continues à m’embêter ? Alors regarde bien comment je vais t’embêter maintenant ».

À l’époque, nous n’avions pas caché nos doutes sur le sujet et nous avions avancé une hypothèse : pourquoi ne pas afficher une fenêtre qui présenterait Internet Explorer 8 comme navigateur par défaut mais proposerait l’installation simplifiée d’un produit concurrent ? Nous imaginions alors que Windows 7 pourrait au moins proposer les quatre adversaires principaux :
  • Firefox
  • Safari
  • Opera
  • Chrome
La taille de la liste restait évidemment à définir, mais l’ensemble des cinq navigateurs couvrait finalement la quasi-totalité des utilisateurs. Et il s'agit bien de la nouvelle solution proposée par Microsoft à la Commission européenne !

Une simple page Web serait suffisante

Cette nouvelle voie annulerait donc Windows 7 E et présenterait un écran de ce type :

win7 ballot srenn choix navigateur

On ne sait pas encore d’ailleurs s’il s’agira vraiment d’une fenêtre de type application ou réellement d’une page Web comme présentée dans la capture. Cette dernière est plus simple à mettre en place et pourrait s’afficher automatiquement à la toute première ouverture d’Internet Explorer 8, forçant ainsi l’utilisateur à considérer le choix.

La Commission vient de donner un accueil favorable à cette nouvelle proposition, on s’en doute. On repasse donc de l’absence de choix à un vrai carrefour, mais plusieurs questions se posent évidemment. Premièrement, l’Europe va-t-elle être pleinement satisfaite cette fois-ci ? Même s’il semble que ce soit le cas, une réponse définitive reste attendue. Ensuite, la liste se limitera-t-elle aux quatre principaux concurrents ou pourra-t-elle vraiment s’ouvrir à d’autres horizons ?

Il est tout de même intéressant de constater que la proposition est en bonne voie et que l’édition E de Windows 7 a de fortes chances d’être annulée. L’Europe aurait donc droit à un système d’exploitation complet laissant simplement le choix à l’utilisateur d’utiliser Internet Explorer par défaut ou un autre produit. À noter que la sélection d’ailleurs d’un logiciel concurrent placerait bien ce dernier comme navigateur par défaut, avec la possibilité supplémentaire de complètement masquer Internet Explorer.

Enfin, la proposition indique que les OEM garderaient la possibilité d’installer un autre navigateur par défaut qu’Internet Explorer 8, tout en masquant également ce dernier.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !