MySpace compte se relancer grâce aux jeux vidéo

En gros, ils veulent tout faire 14
La célèbre plateforme MySpace, principalement connue pour ses pages dédiées aux artistes (connus ou non), souhaite continuer son développement, alors que ses concurrents (qui n'en sont pas vraiment) Facebook et Twitter ne cessent d'attirer de nouveaux utilisateurs.

MySpaceAprès le côté social (messages, photos, etc.), l'écoute de musique, la visionnage de vidéo, l'achat de musique, la messagerie instantanée, l'affichage d'actualité ou de météo, Myspace compte s'attaquer à un marché porteur : les jeux vidéo en ligne. 

Jonathan Miller, de News Corp (la maison-mère de MySpace), a ainsi affirmé hier lors d'une conférence en Californie qu'il voyait en MySpace une plateforme parfaite pour vendre des jeux vidéo, et mieux encore, pour développer des jeux en se basant sur les données des utilisateurs.

MySpace propose déjà de jouer en ligne avec ses amis sur son site, tout du moins outre-Atlantique (voir sa page Games), mais News Corps semble vouloir aller plus loin dans le jeu en ligne, en annonçant vouloir étendre les capacités de cette rubrique.

Plus visité et utilisé dans le monde que MySpace, même aux États-Unis, Facebook, qui propose aussi l'affichage de vidéos, la messagerie instantanée et des (petits) jeux, gêne terriblement la plateforme de News Corp, malgré leurs nombreuses différences.

Loin derrière YouTube concernant les vidéos, largué par Facebook et rattrapé par Twitter en terme de réseau social, MySpace souffre, au point d'avoir congédié récemment une partie non négligeable de ses employés...