Données personnelles : Facebook inquiète l'Australie

facebook fin edvige dessinFacebook poserait problème à la loi australienne sur la protection de la vie privée, estime le pays, et contreviendrait à la législation en vigueur, apprend-on aujourd'hui, après les conclusions de son enquête sur le réseau social ont été dévoilées. Karen Curtis, son auteure, estime qu'il existe « de graves lacunes dans la protection de la vie privée de la manière dont le site fonctionne ».

S'appuyant sur des analyses délivrées par Jennifer Stoddart, qui a réalisé une enquête similaire pour le Canada, cette dernière considère que les mesures posées en matière de confidentialité par Facebook sont confuses et incomplètes. De même, les applications qui pullulent sur le réseau peuvent accéder à des éléments concernant l'usager trop simplement, et il s'en dénombre depuis peu près de 250 millions. 

Stoddart a ainsi posé un délai de 30 jours pour que Facebook prenne acte de ces critiques et réagisse en conséquence, sous peine de quoi, des mesures judiciaires pourraient être mises en place. Canada et Australie s'entendent donc sur un point : Facebook ne fait pas dans la dentelle pour protéger ses utilisateurs.

Exemple récurrent : la conservation indéfinie des renseignements personnels, même une fois que le compte a été désactivé, et qui est clairement contraire aux mesures de protection de la vie privée. Ces dernières exigent que les organismes détruisent toutes les informations de sorte que leur rétention n'est pas du tout licite.

Avec près de 6 millions d'Australiens sur le réseau, Curtis a appelé chacun à faire part de ses commentaires, notamment sur cette question de la conservation des données après désactivation du profil (la suppression totale n'est pas possible). Le risque est d'autant plus grand que les utilisateurs couvrent 180 pays du monde et que toute utilisation frauduleuse de leurs données pourrait engendrer une sacrée pagaille. Pour parler clairement, les utilisateurs perdraient tout contrôle efficace sur leurs informations et l'utilisation qui en est faite par la suite.

De son côté, le réseau assure qu'il mettra en place prochainement de nouvelles mesures, le plaçant à l'avant-garde dans le domaine...

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !