Pandémie ne rime pas avec Hadopi

Le Parisien a donné quelques grandes lignes du plan français contre le risque de pandémie de grippe A attendue pour cet automne.

cochon

Selon les recommandations du plan national, administrations et entreprises devront prévoir de nouvelles mesures d’organisations du travail afin de permettre la poursuite d’activité, tout en protégeant bien entendu le personnel. Ainsi parmi les pistes choisies, le télétravail par Internet, par Téléphone, la visioconférence seront poussés en avant : « au plus fort de l’épidémie, les réunions, les rendez-vous physiques et, de manière générale, tout rassemblement qui générera une grande concentration humaine seront déconseillés, différés voire supprimés, au profit d’Internet, du téléphone ou des visioconférences » écrit notre confrère.

Manque de chance, c’est au même moment que les premiers avertissements et donc les suspensions de masse seront organisés au sein de la Hadopi et de la procédure accélérée de l’ordonnance pénale. C’est le ministère de la Culture qui l’a promis devant la représentation nationale.

Commentaire à vif d’un attaché parlementaire : « Ils vont à contre-sens de l’histoire ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !