Intel Lynnfield : désormais ce sera Core i5 750, i7 860 et i7 870

Deux sockets, plein de références... de l'amusement en perspective 26
Core i5Alors qu'Intel devrait annoncer ses nouveaux processeurs Core i5 et i7 à la rentrée, on vient d'apprendre que les trois modèles dédiés aux PC de bureau (Lynnfield) pourraient se nommer Core i5 750, Core i7 860 et Core i7 870.

Back to school : Trois nouveaux processeurs de PC de bureau pour Intel

Une information qui nous semble plutôt plausible compte tenu de ce que nous avions  appris sur le sujet de la part de nos différentes sources.

Pour rappel, ces trois modèles se distingueront les uns des autres de la sorte :

Core i5 i7 Lynnfield

Ils fonctionneront tous sur une carte mère dotée d'un socket LGA 1156. Seuls les Core i7 de la série 900 continueront de fonctionner sur les modèles équipés d'un socket LGA 1366 et du chipset X58.

Core i7 900 : LGA 1366, i7 800 : LGA 1156, i5 700 : que 4 threads...

Core i7En effet, ceux-ci se distinguent de par leur contrôleur mémoire équipé de trois canaux (contre deux pour les modèles inférieurs) et la présence d'un lien QPI qui fait office de liaison avec le northbridge qui contient les lignes PCIe 2.0 destinées à la carte graphique.

Avec le passage au 32 nm, on devrait voir arriver Gulftown, un modèle doté de six coeurs pour plateforme LGA 1366 qui pourrait être connu sous le nom de Core i9.

Les Core i3 et i9 en attente de la gravure en 32 nm

Il sera aussi question d'Arrandale et Clarkdale des CPU à deux coeurs qui embarqueront une partie graphique au sein de leur packaging et qui feront partie de la gamme Core i5 ou Core i3 en fonction de la présence ou non de la fonction Turbo. Ils disposeront par contre tous de la possibilité de traiter de 4 threads.

Une dénomination qui se complexifie donc, bien qu'elle dispose d'une certaine cohérence au niveau des fonctionnalités.

On regrettera néanmoins qu'elle ne sépare pas plus clairement les deux plateformes qui seront disponibles et qu'elle ne permette pas d'identifier simplement la fréquence de base ou la fréquence maximale du processeur, les deux derniers chiffres étant un simple indicateur de performances sans réelle précision.

Du côté de chez AMD : Athlon II et Phenom II comme seules références en AM2+ ou AM3

Athlon II X2Reste à savoir si cela profitera finalement à AMD qui compte garder ses plateformes (compatibles entre elles) et ses dénominations actuelles en attendant ses nouvelles générations de produits.

Ainsi, hormis quelques nouveaux dérivés de ses marques Athlon II et Phenom II, rien ne devrait venir réellement perturber l'utilisateur, ce qui pourrait permettre au fondeur d'apparaître encore pour quelques mois comme un havre de stabilité dans un océan de plateformes mouvantes...