Pertes historiques pour Intel : l'amende européenne en cause

Si certaines rares entreprises d'informatique semblent peu touchées par la crise (IBM par exemple), la grande majorité d'entre elles souffrent énormément, même les plus puissants. Intel, société historique du secteur, vient ainsi d'annoncer ses premières pertes depuis les années 80.

intel q8200sAvec un passif supérieur de 398 millions de dollars à l'actif pour son deuxième trimestre 2008, le créateur du Pentium affiche donc une perte importante, contre 1,6 milliard de dollars de bénéfice un an plus tôt. Intel tient cependant à préciser que ce déficit n'est pas lié au marché mais à l'Europe.

Rappelons en effet que Bruxelles a infligé une amende d'1,06 milliard d'euros à Intel, soit 1,447 milliard de dollars, pour avoir faussé le marché et abus de position dominante. Si Intel a logiquement fait appel, ce dernier a néanmoins comptabilisé la perte dans ses comptes.

En excluant l'amende européenne, Intel aurait donc annoncé un bénéfice proche d'1 milliard de dollars. Il n'y a donc pas péril en la demeure, même si la firme américaine précise que ce bénéfice aurait été inférieur de 30 % par rapport à 2008 (mais supérieur de 70 % par rapport au trimestre précédent).

Du côté du chiffre d'affaires, Intel annonce avoir cumulé 8 milliards de dollars lors de ce deuxième trimestre, contre 9,47 milliards un an plus tôt, mais 7,1 milliards trois mois plus tôt. Après un premier trimestre particulièrement médiocre, Intel redresse donc la tête.

Du côté des bonnes nouvelles, Intel note avoir réalisé une marge brute de 50,8 % (contre 45,6 % trois mois plus tôt). Les revenus tirés de son Atom ont de surcroît augmenté de 65 % en un an. Quant à ses dépenses en Recherche et Développement (1,3 milliard de dollars), si elles sont inférieures à l'année précédente, elles n'en restent pas moins légèrement supérieures aux attentes d'Intel.

Enfin, le fondeur prévoit pour le troisième trimestre 2009 une hausse sensible mais générale de tous ses résultats, à savoir :
  • Un chiffre d'affaires d'environ 8,5 milliards de dollars (à 400 millions de dollars près tout de même, preuve de la difficulté à prévoir le futur, même proche)
  • Une marge brute de 53 %, à deux points près
  • Des dépenses en R&D (et MG&A) de 2,8 milliards de dollars (contre 2,6 milliards ce trimestre)

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !