Sur Eve Online, un directeur de banque part avec la caisse

Eve Online Un gigantesque cambriolage a eu lieu avec le vol de 200 milliards de krédits, monnaie en cours sur un jeu internet massivement multijoueur Eve Online. Une sorte de version virtuelle de la crise des subprimes qui a touché le monde entier voilà quelques mois.

En effet, une fois que l'annonce du vol a été connue, la plupart des clients se sont retirés de l'établissement, provoquant progressivement sa faillite, plus du tout virtuelle pour le coup.

Ce délit a été commis début juin, mais ce n'est qu'aujourd'hui que les détails sont dévoilés. Car c'est le directeur lui-même de Ebank qui, sous son pseudo Ricdic, a commis le larcin : cet Australien de 27 ans aura ainsi dérobé le pactole, soit en vraie monnaie 3400 euros et quelques.

Sur Eve Online, près de 300 000 personnes chaque jour se connectent pour développer leur activité virtuelle, dans un space opera où l'humanité est partie à la conquête des étoiles et des cieux. En toute simplicité.

Cependant, loin des catastrophes monétaires suscitées par la crise, on a finalement appris que Richard, le fameux banquier avait fait sauter la banque simplement pour payer les factures médicales de ses deux enfants. « Je ne suis pas fier et c'est pour cela que je ne m'en vante pas », expliquait-il à l'agence Reuters.

Un comble est que si son personnage avait volé l'argent dans le jeu et l'avait dépensé on-line, personne ne lui en aurait voulu, mais le fait qu'il ait finalement monétisé l'argent virtuel et soit parvenu à une sorte d'extorsion, l'a fait bannir du jeu.


Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !