Téléphonie : les frais de mobile à l’étranger désormais plafonnés

Aujourd'hui entre en vigueur la nouvelle réglementation européenne en matière d’itinérance (roaming). Ce dossier est dans la visée de la Commission depuis 2007, date à partir de laquelle l’Europe a commencé à plafonner le prix de l'itinérance en téléphonie mobile lorsqu'il est apparu que ce type d'appel était en moyenne quatre fois plus cher que les appels nationaux et que les tarifs variaient considérablement d'un pays à l'autre.

pci iphone inpact mobile

Dès aujourd'hui, « qu'il s'agisse d'appeler, d'envoyer des SMS ou de «surfer» sur le web, l'utilisation d'un téléphone portable à l'étranger va devenir moins chère » s’enchante la Commission européenne. Celle-ci chiffre à au moins 60% la diminution du coût de l'utilisation d'un téléphone portable à l'étranger

« C'est la première fois que les autorités européennes imposent des limites tarifaires pour les services d'envoi de SMS et de transmission de données. Les nouvelles dispositions réduisent également les plafonds existants pour les appels vocaux à l'étranger. »

11 centimes HT le SMS

Avec la nouvelle réglementation, l'envoi d'un SMS depuis un autre pays de l'Union coûtera au maximum 11 centimes « soit moins de la moitié de la moyenne qui s'établissait à 29 centimes — ce qui est nettement supérieur au prix d'un SMS envoyé depuis son propre pays. La réception d'un SMS dans un autre pays de l'Union reste gratuite ».

Et pour les autres formes de transmissions d’informations ? « Le prix des autres services d'itinérance (envoyer un courriel ou une photo, ou «surfer» sur le web) est limité au niveau des tarifs de gros. En d'autres termes, ces plafonds concernent les prix que les opérateurs se facturent entre eux. Le plafond des tarifs de gros est d'un euro par mégaoctet téléchargé, alors que la moyenne européenne s'établissait à 1,68 euro. Ce plafond passera à 80 centimes en 2010 et à 50 centimes en 2011 ». Attention toutefois, ces prix sont exprimés hors TVA, ce qui fait le SMS à 13 centimes.

Une facture de 46 000 euros pour un allemand

Mais ce n’est pas tout : selon la Commission, les consommateurs vont pouvoir opter pour un mécanisme de coupure du service lorsque la facture atteint 50 euros, voire autoriser une limite supérieure, pour plus de flexibilité. « Grâce à ce système, les consommateurs éviteront les factures astronomiques, comme celle de ce client allemand qui avait téléchargé une émission de télévision lors d'un séjour en France et s'était retrouvé avec une facture de 46 000 euros ».

Enfin, désormais les opérateurs devront facturer les communications à l'étranger à la seconde et non plus à la minute, et ce, dès la trentième seconde. « Cette mesure devrait faire baisser les factures de plus de 20 % ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !