Trois escrocs de sites de vente en ligne en garde à vue

Vincent, David et Bruno auraient nié 32
Trois personnes des Deux-Sèvres, département bien connu de Poitou-Charentes, ont vendredi dernier été placées en garde à vue pour escroquerie en ligne. Soupçonnées dès le début de l'année par la police du fait d'impayés importants provenant d'un même foyer pour un seul et unique site (Téléshopping), les trois personnes – un couple et un ami – ont rapidement avoué leurs torts.

carte de crédit banqueConcrètement, durant près d'une année, ces escrocs ont réalisé auprès de sept enseignes (Darty, Téléshopping, Yves Rocher, etc.) environ 2000 commandes d'une valeur de 80 000 €. Les commandes étaient cependant impayées, notre trio du jour utilisant de fausses cartes bancaires. Ensuite, après commandes, les biens furent rapidement revendus sur Internet. 

Selon La Nouvelle République, ces escrocs tentaient de se dissimuler en proposant certes toujours la même adresse, mais donnée de façon légèrement différente afin de brouiller les pistes. Cela n'a semble-t-il pas suffi, ces arnaqueurs ayant été pris la main dans le sac par leur adresse et leur trop forte activité.

Le quotidien régional précise que dès le mois de mars, lors de la première interpellation, les trois personnes avaient quasi immédiatement avoué leur tort. Il faut dire que leur domicile laissait peu de place au doute, tout n'ayant pas encore été revendu lors de l'interpellation...

D'après l'AFP, les fausses cartes bancaires étaient créées grâce à des sites réalisant des cartes virtuelles avec tout ce dont ont besoin les cybermarchands, à savoir les seize numéros, la date d'expiration et le cryptogramme (les trois derniers numéros derrière chaque carte). Et ces données fonctionnaient parfaitement. Une véritable tentation pour qui utilise ces sites illégaux.

Les trois personnes en garde à vue devront d'ici peu répondre de cette arnaque devant le tribunal correctionnel de Niort. Deux enseignes en ligne ont déposé plainte.