Michael Jackson : la mort du King of Pop électrise le Net

Il fallait être un ermite convaincu et pratiquant pour ne pas être informé de la mort de Michael Jackson dans les heures qui suivirent son arrêt cardiaque en Californie.

michael jackson Le décès du Roi de la Pop a fait l'effet d'une véritable déflagration sur le réseau des réseaux. Et pour cause, le scoop fut attribué à un site web désormais internationalement reconnu : TMZ. Si beaucoup ont douté de l'exactitude de l'information, un principe de précaution typique de l'estime que tiennent les journalistes envers l'information en ligne, il reste aujourd'hui que l'évènement illustre, une fois de plus, la tendance actuelle : Internet devient le bouillon informatif incontournable de l'actualité. Le Roi est mort, vive Internet. Une belle publicité.

L'onde de choc provoquée par cet article de quelques lignes a touché tous les médias. Télévisions, journaux, radios, mais surtout le Net. Google Actualité recense aujourd'hui plus de 11 000 articles sur le sujet rien que sur le Web anglophone, avec près d'un millier de billets supplémentaires par heure depuis l'annonce du décès de la star. Sur le Web francophone, on estime environ à 3000 le nombre d'articles publiés sur le sujet, sans parler du reste du monde.

Chez Google Trends, miroir de la curiosité des internautes, la rétrospective du nombre de recherches sur les termes « Micheal Jackson » est plutôt éloquente. Le record à battre correspond à la sortie de la star des tribunaux, blanchie par la justice à l'issue de son procès pour pédophilie. Le dernier pic de recherches est très récent, il correspond à l'annonce du retour de l'artiste sur scène, il devait exécuter une dernière tournée nommée « This is it » (« C'est tout »).

michael jackson google trends

Nul doute que sa mort va faire monter un nouveau pic de recherche au septième ciel. Google Trends n'affiche pas encore les statistiques des dernières heures, mais rapporte déjà que les termes « Michael Jackson died » sont actuellement les plus recherchés sur son moteur.

P2P et malwares, des retombées inévitables

Comme toujours à la mort d'une star de la musique, les ventes d'album explosent. Certains grands magasins de disques sont déjà en rupture de stock et commandent des piles de CD à ajouter dans leurs bacs, et les sites de téléchargement légal en font du coup leurs choux gras : la musique dématérialisée est distribuable à volonté !

the pirate bay torrentInévitablement, qui dit fortes ventes signifie aussi une explosion de la diffusion du même contenu sur les réseaux Peer to Peer. Un téléchargement illégal qui a réagi presque instantanément à la mort du Roi. Depuis 13 heures maintenant, les albums piratés s'ajoutent sur les réseaux P2P, et d'autres sources plus anciennes retrouvent des milliers de « peers » impatients de télécharger l'intégralité de l'oeuvre de l'artiste. Parmi les plus grands succès illégaux post-mortem de la star, on peut remarquer l'explicite tracker BitTorrent « Michael Jackson Greatest Hits R I P », déversé depuis maintenant onze heures sur les réseaux Torrent. Lorsque le « rip » d'un CD rejoint la fameuse formule « Rest In Peace », présente sur toutes les pierres tombales. Ironie du sort, sachant que Michael jackson avait publiquement dénoncé le piratage P2P dès 2003.

Dernière retombée à prévoir, les multiples courriers électroniques contaminés qui profiteront de l'évènement international pour diffuser virus et malwares, dissimulés derrière de prétendus scoops, des photos de l'homme sur son lit de mort ou autres révélations posthumes farfelues. Une pratique qui est, elle aussi, devenue très coutumière sur la Toile.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !