AMD Vision : un programme marketing pour exclure NVIDIA ?

Mise à jour de 17h10 :

PumaD'après plusieurs de nos sources, ce programme viserait à remplacer l'actuel qui combine plusieurs logos permettant de connaitre l'origine des composants (comme celui de NVIDIA lors de l'utilisation d'une GeForce).

La décision de l'obligation à l'utilisation d'une Radeon HD au sein de la machine ne semble pas arrêtée. AMD pourrait aussi continuer à proposer le programme de logo actuel à ceux qui désirent une machine qui n'est pas exclusivement à base de produits de sa marque, alors que les autres auront aussi le droit à un autocollant Vision.

Il faudra donc attendre le courant de l'été pour en savoir plus en espérant que le fondeur restera dans sa politique actuelle de respect des produits concurrents, comme il aime à le rappeler.

-------------------------

AMD, qui souhaite augmenter ses parts de marché sur le terrain de la mobilité, pourrait lancer une nouvelle marque dès la rentrée pour le lancement de sa plateforme Tigris : Vision.

Derrière ce nom qui sonne multimédia se cache un simple autocollant, à la manière de Centrino, qui permettra à l'utilisateur de s'assurer que certains composants sont présents au sein de sa machine.

Ainsi, selon HKEPC, trois déclinaisons pourraient être proposées :
  • AMD Vision : AMD Athlon Neo X2, IGP ATI Radeon HD 3200/4200, contrôleur Wi-Fi d'un partenaire.
  • AMD Vision Premium : Processeur AMD, ATI Radeon HD 4330, contrôleur Wi-Fi d'un partenaire.
  • AMD Vision Ultimate : AMD Turion X2, ATI Radeon HD 4870contrôleur Wi-Fi d'un partenaire.
AMD Vision Des listes qui ressemblent presque à des configurations recommandées, et qui devraient guider les partenaires ainsi que les acheteurs dans leurs choix.

   Mais problème, si l'on comprend que le processeur doit être un AMD, cela exclut toute présence d'un chipset ou d'une carte graphique d'un autre fabricant tel que NVIDIA (par exemple...).

Une pratique un peu étonnante pour une société qui défend sans cesse les pratiques de libres concurrences et qui n'a jamais été avare de critiques contre le principe même de Centrino.

Pourtant si Centrino est en effet critiquable sur le fait qu'il exige la présence d'une puce Wi-Fi et d'un chipset signés Intel, il n'empêche pas les intégrateurs d'opter pour la carte graphique qu'ils souhaitent.

Mais avec la fusion entre AMD et ATI et la possibilité de vendre des plateformes quasiment complètes (AMD ne fabriquant pas de puces Wi-Fi), le fondeur voit très certainement les choses différemment.

Quoi qu'il en soit, le système Centrino, partiellement abandonné par Intel, devrait enfin connaitre une offre concurrente au niveau du marketing. Reste à voir quels seront les performances et les atouts des produits qui se cacheront derrière, dès la rentrée. Car c'est bien là la seule chose qui nous INtéresse vraiment.

Interrogé sur le sujet, AMD n'a pas souhaité faire de commentaires.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !