Téléchargez de la musique sans perte avec Qobuz (MàJ)

ni fracas ? 236
Mise à jour : Yves Riesel, le créateur de Qobuz, a tenu à nous signaler qu'il n'y avait plus aucun DRM sur son site depuis de nombreux mois. Les conditions générales des ventes n'ont pas été mises à jour par Qobuz, d'où notre erreur. Un bon point donc, pour le site.

Une interview certainement très intéressante d'Yves Riesel sera publiée la semaine prochaine. Nous reviendrons notamment sur les formats sans perte (bientôt le FLAC à la place de l'ALAC?) et sur les plateformes de téléchargement en général.

--------------------------------------------------------
Article du 17 juin.

Le marché de la musique numérique est particulièrement en effervescence ces dernières semaines en France. Outre l'arrivée d'Amazon MP3 et ses 500 albums à 2,99 €, la réplique de FnacMusic, ou encore l'ouverture du gratuit mais très limité et DRMisé Beezik, notons aussi l'apparition bien moins médiatique de Qobuz.

Le site affiche la couleur dès sa page d'accueil  :
  • Morceaux 100 % compatibles
  • Qualité de son "Premium" : MP3, LossLess, et même Studio Master (24 bits, 96 KHz)
  • Une offre immense, à votre goût
Qobuz l'affirme : « Les promesses de la musique enfin tenue ». Le rêve de bien des internautes serait-il enfin réalisé ? Oui et non.

Si un grand nombre albums, notamment classiques, sont bien disponibles sans perte – les Studio Master (sons sortis des studios d'enregistrement) arriveront semble-t-il plus tard – de nombreux albums sont malheureusement encore uniquement téléchargeables en format compressé.

Qobuz formats MPA WMA Lossless

Deux formats compressés ont d'ailleurs été choisis : celui de Microsoft, le WMA (en 320 kbps VBR 98), et le MP3 (320 kbps CBR). Tous deux sont en 44,1 KHz / 16 bits.

Outre ces formats compressés, on retrouve donc une offre en LossLess, c'est-à-dire sans perte. Là encore, Qobuz propose deux formats, propriétaires : le WMA LossLess de Microsoft, et le format ALAC d'Apple. Notez que certains logiciels sous Linux lisent ces deux formats.

Compatible avec tous les grands navigateurs (Internet Explorer, Firefox, Safari et Opera), le site ne propose pas uniquement les morceaux numériques, mais aussi, parfois, le visuel du disque, le livret, une plage bonus, une interview, etc.

Qobuz Home Lossless

Concernant la tarification des morceaux et des albums, il n'y a pas de prix fixe. Cela varie selon l'encodage (le lossless est généralement plus onéreux), selon le nombre de morceaux dans l'album, etc. Certains albums sont ainsi disponibles pour 3,99 €, d'autres à 4,99 €, 5,99 €, 6,99 €, etc. À titre d'exemple, la bande originale de Home coûte 4,99 € en format compressé, et 6,49 € sans perte.

Enfin, le catalogue, dont nous ne connaissons pas le nombre exact de titres (nous n'avons pas réussi à contacter Qobuz pour avoir des détails), propose des artistes connus comme inconnus. Cela va ainsi de Fela Kuti à Sidney Bechet, en passant par Rufus Wainwright, David Bowie, la BO du film "Sex And The City", Michel Polnareff, Ennio Morricone, Bjork, M, Dire Straits, Radiohead, The Verve, The Beach Boys, Melody Gardot, et même Calogero, Olivia Ruiz, et Lara Fabian.

Qobuz, filiale de la société anonyme LyraMediaGroup (détenant la maison de disques indépendante Abeille Musique), a conclu un partenariat capitalistique et rédactionnel avec le Groupe de presse Express Expansion (GEE), et comptait 20 salariés l'année dernière.