Ebuzzing fusionne avec BeeZik, site de DL de musique 100 % gratuit (MàJ)

Beezik, be WMA, be DRM (MàJ : beaucoup moins maintenant) 300
Nil Sanyas
Mise à jour : le site BeeZik, qui a pour originalité d'offrir gratuitement et légalement de la musique (en échange de publicité), vient de fusionner avec le géant français Ebuzzing, connu pour sa plateforme Overblog et Wikio. Selon le blog d'Ebuzzing et Frédéric Montagnon, Directeur Marketing chez Ebuzzing et ex-PDG d'Overblog avant sa fusion, sa société a en fait rallié BeeZik, mais aussi BeeAd et WeSpread, deux sociétés centrées sur la publicité, la spécialité d'Ebuzzing.

« On devrait faire plus de 40M€ ensemble cette année (c'est plus de 2 fois ce que l'on a fait en 2011), et surtout nous devenons incontournable en matière de Video Advertising en Europe » résume Montagnon. Fort de plusieurs millions d'utilisateurs, BeeZik rejoint donc un groupe qui n'a cessé de croître ces deux dernières années. Auparavant appelé Wikio Group, la société a ainsi levé 17 millions d'euros en août dernier. Elle en a profité pour adopter le nom de l'une de ses multiples acquisitions et annonce la mort de Wikio News.

Aujourd'hui, Ebuzzing vaut plus de 100 millions d'euros, compte près de 200 salariés dans toute l'Europe et double son chiffre d'affaires chaque année. De 5 millions d'euros en 2009, la firme a ainsi affiché un chiffre d'affaires de 10 millions en 2010, 20 millions en 2011 et elle s'attend à 40 millions en 2012. À ce rythme, Ebuzzing va devenir l'une des sociétés Web les plus importantes d'Europe pour ne pas dire du monde.

Grâce à son réseau de partenaires publicitaires, la start-up se dit capable de toucher 800 millions de visiteurs uniques par mois dans le monde. Selon Frédéric Montagnon, contacté par nos soins, les sites de la société Ebuzzing cumulent à ce jour près de 35 millions de visiteurs uniques par mois.



MàJ du 24 septembre 2009 : grande nouvelle, le site vient d'annoncer que plus de la moitié de son catalogue (1,2 million de titres sur 2 millions) était désormais dépourvue de DRM ! Ces morceaux sans DRM sont donc « compatibles avec l'ensemble des lecteurs audio et baladeurs MP3, gravables, écoutables et transférables sans aucunes limitation ».

Beezik nous précise être en négociation afin que l'intégralité de son catalogue soit sans aucun DRM.

La nouvelle est importante, puisque le site propose de télécharger des morceaux légalement, gratuitement, et donc désormais sans restriction. Bien évidemment, il ne faut pas s'attendre à une qualité incroyable ni à un choix extrêmement important. Il faut néanmoins saluer l'initiative.



Article du 15 juin 2009.


Après le lancement d'Amazon MP3 France en fanfare, un autre site fait beaucoup de bruit : Beezik. Selon ce dernier, il s'agit tout simplement du « 1er site de téléchargement gratuit et légal qui vous récompense à chaque téléchargement ».

De la musique contre de la publicité

Concrètement, Beezik vous offre donc deux services : celui de télécharger gratuitement et légalement de la musique, et des réductions auprès de magasins en ligne partenaires.

Le premier service (le téléchargement), vous vous en doutez, compte de très nombreuses conditions et limites. Tout d'abord, vous devez absolument visionner une publicité avant de pouvoir écouter votre morceau.

Afin de vous expliquer de façon précise comment fonctionne le service, nous l'avons testé ce matin même.

Beezik Bob Marley pub

Après une très rapide inscription (un simple email suffit), nous avons tenté de télécharger le remix de No Woman No Cry de Bob Marley, tiré de l'album Dreams of Freedom. Beezik nous a alors proposé de visionner soit deux publicités Samsung, soit une annonce pour Ford, soit une réclame d'iDNiGHT (SNCF). Nous avons opté pour cette dernière. Après le téléchargement et le visionnage de la publicité (tous deux quasi-simultanés, et très rapides – quelques dizaines de secondes maximums), le site nous demande tout simplement de décider où stocker sur notre disque dur le fameux morceau de Bob Marley.

Du WMA à 192 kbps DRMisé

Nous avons ensuite pu lire le fichier, non sans avoir confirmé la licence d'utilisation du morceau. En effet, sachez que les fichiers disponibles sont des WMA encodés à 192 Kb/s (stéréo). Et qu'ils sont, pression des majors oblige, sous DRM.

Beezik licence utilisation

Les limites de ce duo WMA/DRM sont ainsi très nombreuses. Outre l'exclusion directe de toutes les machines et tous les appareils exploitant un système d'exploitation (fixes comme mobiles) ne disposant pas de Windows Media Player 11, Beezik offre une licence d'utilisation d'un mois.

En somme, il faudra renouveler chaque mois sa licence d'utilisation pour lire les fichiers. Bien heureusement, cette licence n'a pas à être renouvelée morceau par morceau, même sur votre baladeur, tant que vous synchronisez votre appareil lors du renouvellement de la licence en passant par le site Internet de Beezik.

Autres limites, toujours liées aux DRM, vous ne pourrez pas graver les fichiers téléchargés, ni les copier sur un lecteur compatible plus de cinq fois.

Interrogé sur ce point, Beezik nous a assuré qu'il espérait bien supprimer ces fameux DRM, et que des négociations étaient en cours afin d'atteindre ce but.

Beezik bons reduction Pixmania

Concernant le second service, à savoir les réductions auprès des magasins, Beezik vous offre après chaque téléchargement 30 points, soit l'équivalent de 30 centimes, chaque point ayant une valeur d'un centime (100 points = 1 €). Sachez cependant qu'en vous inscrivant sur Beezik, vous partirez avec 2500 points, soit tout de même 25 €.

Attention, il s'agit ici de bons de réduction, un minimum d'achat proportionnel à la réduction choisie par vos soins est donc de mise. Dans notre exemple (voir capture), nous avons ainsi 5 % de réduction sur Pixmania, soit 100 points pour 20 € (ou 500 points pour 100 € d'achat).

2 millions de titres aujourd'hui, 3 millions bientôt

Outre les 2500 points de départ et les 30 points par morceau téléchargé, Beezik propose de vous offrir 500 points (5 €) pour chaque filleul actif que vous aurez attiré sur son site.

Quant aux magasins affiliés à Beezik, ils sont relativement nombreux et connus. On retrouve ainsi : Pixmania, Archos, Rue du Commerce, Priceminister, 2xMoinsCher, Voyages-SNCF, Boulanger, Brandalley, Evene, Intersport, Lafuma, Oxbow, Kiabi, Jules, Sarenza, etc.

Enfin, sachez que Beezik dispose à l'heure actuelle d'un catalogue de deux millions de titres, principalement composé des catalogues Universal Music, d'EMI, et de The Orchard (producteur indépendant). Interrogée par PC INpact, Beezik nous a assuré être en négociation avec d'autres majors (notamment Warner), afin d'atteindre un catalogue de trois millions de titres d'ici la fin de l'année.