Windows 7 E : Windows sans Internet Explorer pour l'Europe ?

win7 sevenMicrosoft et l’Europe, c’est toute une histoire. De plaintes en procès en aboutissant à des amendes records, on peut dire que l’éditeur de Redmond a décidément bien du mal à faire son commerce « tranquillement » dans cette partie du monde. Et ce n’est pas près de s’arrêter puisque Microsoft propose maintenant à la Commission européenne de vendre Windows 7 sans Internet Explorer.

Le colonel Moutarde, avec le chandelier, dans la cuisine

Rappelons que le dernier chapitre de l’histoire de l’éditeur en Europe concerne l’inclusion d’Internet Explorer au sein de Windows. Une intégration et une présence constante qui, pour beaucoup, expliquent en majeure partie les parts de marché du navigateur. Or, bien que ces dernières soient en érosion constante via notamment l’impact de Firefox, cela ne suffit et les principaux adversaires de Microsoft ont demandé à ce que le choix soit vraiment proposé à l’utilisateur.

Microsoft ne souhaite visiblement pas en arriver là, car proposer ce choix reviendrait évidemment à développer une fonctionnalité capable de le donner. De la même manière qu’Internet Explorer 8 demande quel moteur de recherche vous souhaitez utiliser par défaut, on pourrait imaginer un panneau offrant le même type de choix pour les navigateurs. Firefox, Opera, Safari, Chrome et autres ainsi mis en avant. Quant à savoir qui définit cette liste et quels seraient les critères, c’est déjà un peu plus flou.

Du choix vers l'absence de choix

Cela vaudrait malheureusement mieux que la solution proposée par Microsoft. Si la Commission européenne l’accepte en l’état, les utilisateurs européens vont se retrouver face à une situation inédite et pour le moins grotesque : des machines neuves vendues sous Windows 7 et sans aucun navigateur, le choix étant laissé à l'OEM. Car c’est bien là le problème : ce que Microsoft appelle « édition E » ne sera pas un choix, mais une obligation. Si vraiment tout retombe sur l'OEM, seuls les plus gros concurrents pourraient alors lier des contrats pour diffuser leur produit.

Windows 7 E serait donc la seule mouture du système vendue en Europe si cette dernière était intéressée par la proposition de l’éditeur. On aurait toujours les éditions Familiale Premium, Professionnelle et Intégrale, mais sans Internet Explorer. Quant à savoir comment les utilisateurs pourraient se procurer un navigateur sans en posséder un d’abord, c’est une question intéressante. Il semble heureusement que la Commission ne soit pas très emballée, ayant répondu « qu’au lieu de donner plus de choix, Microsoft semble avoir choisi d’en proposer moins ».

L’histoire n’est pas finie, car la Commission doit encore se pencher sur l’inclusion d’Internet Explorer dans Windows et reconnaître ou non qu’il s’agissait d’un abus de position dominante. Si tel est le cas, c’est le montant de l’amende qui devra être fixé, et tout cela reste indépendant de la solution à trouver pour qu’Internet Explorer ne soit plus le roi de la montagne.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !