Windows 7 : le streaming média et ses nouvelles capacités

Les développeurs de Windows 7 ont publié un nouveau billet sur le blog officiel du système qui fait état cette fois du streaming des médias. Bien que ce dernier ne soit pas une nouveauté en soi, la manière dont il est implémenté dans Windows 7 change la donne en ce qu’il est simplifié et permet plus de possibilités.

Les trois modes de partage

Ceux qui ont installé la Release Candidate de Windows 7 auront peut-être remarqué un nouveau menu dans le Media Player :

win7 seven media streaming

Les trois possibilités parlent pour elles-mêmes :
  • La première vous permet d’accéder à votre bibliothèque multimédia via Internet
  • La deuxième permet le contrôle à distance du Media Player
  • La troisième autorise tous les périphériques capables de le faire à accéder à la bibliothèque multimédia sur le Groupe résidentiel
Ce dernier est très important dans Windows 7 : il permet de définir rapidement un groupe d’ordinateurs qui vont se partager très simplement des documents, des images, de la musique, des vidéos et des imprimantes. Il s’agit d’un espace de libre échange, chaque machine définissant ce qu’elle doit partager selon les choix de l’utilisateur. Une fois un Groupe résidentiel configuré (quelques secondes) et l’option adéquate activée dans Media Player (troisième), tous les ordinateurs du groupe auront accès par exemple à la musique référencée dans votre lecteur.

Contrôler à distance le Media Player d'un ordinateur

Le contrôle à distance du Media Player est une option très utile, en particulier si vous possédez un Media Center. Quand les vidéos, la musique ou encore les images sont éparpillés un peu partout sur les ordinateurs du réseau, il peut devenir fastidieux de créer des dossiers, de tout ranger puis de partager l’ensemble. Si le contrôle à distance est activé sur le Media Center, vous pourrez faire ceci :

win7 seven media streaming win7 seven media streaming

Comme le montre les captures, un utilisateur peut choisir un élément de sa propre bibliothèque ou directement un ficher dans l’Explorateur et l’envoyer en lecture vers le Media Player concerné. Un père pourra par exemple envoyer un contenu sur le Media Center pour ses enfants, pendant que lui-même continue à travailler, tout en gardant un œil sur la liste des programmes diffusés via une fenêtre spéciale :

win7 seven media streaming

En fait, le Media Player n’est pas le seul à pouvoir être contrôle de cette manière. Tous les périphériques certifiés DLNA peuvent être utilisés de cette manière. De même, une Xbox 360 reconnue comme Extender (via Media Center) pourra être utilisée de cette manière.

win7 seven media streaming

Jamais sans ma bibliothèque multimédia

Le streaming des médias via Internet a besoin de quelques conditions. Premièrement, les machines hôte et cliente (celle qui diffuse et celle qui reçoit) doivent avoir toutes deux leur réseau configuré comme domestique. L’autre condition répond au besoin de communication sécurisée et d’authentification : il faut lier le compte utilisateur à un Online ID. pour le moment, seuls les comptes Live ID sont reconnus, mais d’autres seront ajoutés. On télécharge le Windows Live ID Sign-in Assistant qui s’occupe ensuite du reste, dès que vous lui fournissez votre compte Live ID. il est d’ailleurs dommage que cet assistant ne soit pas intégré dans le système (mais puisqu’il s’agit a priori d’un système ouvert aux tiers, l’inclusion du service Live aurait pu en énerver quelques uns).

win7 seven media streaming

Une fois les comptes liés, la machine cliente peut lire le contenu de la machine hôte, même de l’autre côté de la planète. Évidemment, la qualité du streaming va dépendre essentiellement de la rapidité de la connexion utilisée. Aussi, le fait d’avoir la fibre optique en France ne compensera pas l’utilisation d’un modem 56k partout ailleurs (sauf si vous avez un Pentium III, humour).

Media Foundation, transcodage et accélérateurs

L’ensemble de ces fonctionnalités passe par la nouvelle Media Foundation, pour laquelle malheureusement il faudra redévelopper une bonne partie des codecs pour en tirer partie. Mais là où la chose devient puissante, c’est que ladite fondation permet le transcodage à la volée. Si vous souhaitez lire un DivX sur une machine distante qui ne sait que lire le WMV ou le MPEG2, Windows 7 détermine les capacités de cette machine et diffuse le contenu multimédia dans un format compréhensible de l’autre côté.

Évidemment, là encore, il n’y aura pas de miracle : le format qui sera choisi ainsi que son bitrate seront dépendants de la vitesse de votre processeur. Windows 7 se renseigne alors dans l’index des performances de la machine et adapte le paramétrage en fonction de la note et des caractéristiques du processeur central. Voici un rappel des formats pris en charge dans Windows 7 et donc susceptibles d’être transcodés :

win7 seven media streaming

À noter que Microsoft a intégré un système d’extensions pour la Media Foundation qui permet à des constructeurs de proposer des équipements qui vont accélérer certains transcodages. Cela peut prendre l’aspect d’une carte, mais beaucoup penseront ici aux GPU, qui pourront bel et bien être utilisés de cette manière (si les constructeurs font ce qu’il faut).

Il reste encore quelques mois à Microsoft pour fignoler l’ensemble, mais nul doute que cette partie du système risque de simplifier la vie de quelques personnes… en particulier dans les foyers contenant au moins un geek (humour encore).

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !