AMD fêtera demain ses 40 ans : petit rappel historique

La crise de la quarantaine en vue ? 89
Cela peut paraître surprenant, mais AMD n'a été créé qu'une année après Intel. Demain, AMD fêtera donc ses 40 ans. Et si pour certains, fonder une société le jour de la fête du travail peut paraître amusant voire ironique, pour AMD, voilà l'occasion de faire le point sur 40 années bien plus difficiles que celles de son concurrent Intel.

AMD 40e anniversaire AMD a donc été fondé en 1969 par Jerry Sanders et sept de ses amis (Larry Stenger, Ed Turney, Jim Giles, John Carey, Jack Gifford, Sven Simonsen, et Frank Botte). Il ne s'agissait pas de 8 gus dans un garage, mais dans un salon. AMD commença son existence avec un capital de 100 000 $.

Cette même année, en septembre plus précisément, la firme américaine pose ses pieds à Sunnyvale, fameuse ville californienne qui accueillera plus tard Yahoo! et Palm notamment. Deux mois plus tard, AMD est fier de présenter le premier produit sorti de sa Fab 1 : l'Am9300, un registre à décalage MSI de 4 bits. Mais l'Am9300 n'est pas destiné à la vente.

Un an après sa création, AMD compte déjà 53 employés. 18 produits différents sont d'ores et déjà créés, mais, à l'instar de l'Am9300, aucun d'entre eux n'est encore vendu.

Trois ans plus tard, soit en 1972, AMD prépare son avenir. AMD entre en bourse (en septembre) et lève près de 8 millions de dollars (525 000 actions à 15 dollars). Deux mois plus tard, la société produit des tranches de silicium. Deux mois plus tard encore, en janvier 1973, AMD sort des États-Unis et ouvre sa toute première unité de fabrication en série à Penang, en Malaisie.

Entre 1974 et 1979, malgré une crise économique sans précédent, AMD poursuit sa montée en puissance. Son chiffre d'affaires passera ainsi de 26,5 millions de dollars (en 1974) à plus de 100 millions en 1978 et 168 millions en 1979. Comptant à cette époque (1974) déjà 1500 employés et plus de 200 produits différents, AMD fabriquera lors de cette période une usine à Sunnyvale, une à Austin (Texas), et une autre aux Philippines.

En 1975, AMD conçoit l'AM9102, sa première puce mémoire (RAM).

L'année suivante est une date particulièrement décisive, et qui aura des conséquences importantes, puisqu'AMD et Intel signent à ce moment là un accord de licences croisées portant sur des brevets.

La suite est un peu plus connue. Voici quelques dates clés reprises d'AMD.com. On remarquera que dans les années 80, AMD subira sa première restructuration et commencera son opposition avec Intel. Une situation qui rappelle celle que nous vivons aujourd'hui... Nous avons séparé toutes ces dates afin de différencier plusieurs époques. Un découpage purement subjectif de notre part.

1981-1993 : AMD et Intel, la séparation

  • 1981 -- Les puces AMD s’envolent avec la navette Columbia.
  • 1981 -- AMD et Intel renouvellent et étendent leur accord initial de licences croisées.
  • 1982 -- AMD et Intel signent un accord d’échange de technologies portant sur la gamme de microprocesseurs et de périphériques iAPX86.
  • 1985 -- AMD apparaît pour la première fois dans la liste Fortune 500.
  • 1986 -- AMD introduit la première EPROM d’un million de bits sur le marché.
  • Octobre 1986 -- Affaiblie par une longue récession, AMD annonce la première restructuration de sa main-d’œuvre en plus de dix ans.
  • 1987 -- AMD développe une technologie de CMOS avec Sony.
  • Avril 1987 -- AMD fait une demande d’arbitrage en raison de litiges avec Intel.
  • Avril 1987 -- AMD et Monolithic Memories Inc. fusionnent.
  • Mars 1991 -- AMD lance la gamme de microprocesseurs AM386, mettant ainsi fin au monopole d’Intel.
  • Octobre 1991 -- AMD commercialise son millionième Am386.
  • Février 1992 -- La procédure d’arbitrage entre AMD et Intel prend fin après cinq longues années, la société remportant le droit de fabriquer et de commercialiser toute sa gamme de microprocesseurs Am386.
  • Avril 1993 -- AMD et Fujitsu établissent une joint-venture pour produire des mémoires flash.
  • Avril 1993 – Les premiers microprocesseurs de la gamme Am486 sont introduits sur le marché.

1993-1997 : les fameux K5 et K6

  • 1993 -- AMD annonce le projet AMD-K5.
  • Mars 10, 1994 -- La Cour Fédérale confirme les droits d’AMD sur le microcode d’Intel dans le procès concernant le coprocesseur mathématique 287.
  • 1996 -- AMD acquiert NexGen.
  • 1996 -- AMD inaugure les travaux de l’usine Fab 30 de Dresde.
  • 1997 -- AMD lance le processeur AMD-K6.

1998-2000 : l'Athlon frappe le monde

  • 1998 -- AMD dévoile le processeur AMD Athlon™ (nom de code K7) lors du Microprocessor Forum.
  • 1999 -- AMD lance le processeur AMD Athlon™, le premier processeur de septième génération compatible Microsoft Windows®.
  • 2000 -- AMD nomme Hector Ruiz aux postes président et de chef de l’exploitation.
  • 2000 -- AMD annonce un chiffre d’affaires sans précédent dans toute l’histoire de la société de 1 milliard de dollars pour son premier trimestre fiscal.
  • 2000 -- AMD entame les premières livraisons des produits issus de l’usine Fab 30 de Dresde.
Les années suivantes seront bien évidemment marquées par la sortie de microprocesseurs bien connus (Opteron, Athlon 64, le Phenom, etc.). Et bien sûr, l'une des dates clés d'AMD est son rachat d'ATI en 2006 pour plus de 5 milliards de dollars.

Une vidéo des employés d'AMD sur ce 40e anniversaire est visible sur le site officiel.