4e licence 3G : Virgin Mobile futur concurrent de Free ?

La 4e licence 3G, ou tout du moins un tiers de cette future licence, est dévolue à un nouvel entrant. Pour beaucoup, le nom du 4e grand opérateur mobile français ne fait aucun doute : Free. La filiale d'Iliad n'a en effet jamais caché son souhait d'obtenir la fameuse licence. Xavier Niel, le fondateur d'Iliad et Maxime Lombardini, le directeur général d'Iliad, l'ont maintes fois répété ces derniers mois.

Virgin MobilePourtant, Virgin Mobile, MVNO exploitant le réseau d'Orange, sème le doute. Geoffroy Roux de Bézieux, son PDG, a ainsi annoncé hier lors d'une conférence de presse qu'il pourrait devenir un véritable poil à gratter pour Free.

« Nous étudions le dossier assez sérieusement. (...) Nous faisons travailler des banquiers, des consultants » a ainsi déclaré le PDG de Virgin Mobile France, selon l'AFP. Geoffroy Roux de Bézieux a cependant précisé que sa société était uniquement en phase de réflexion. Officiellement, Virgin Mobile n'est donc pas encore un prétendant.

Vendu 206 millions d'euros, soit à quelques milliers d'euros près, le tiers du tarif proposé à Orange, SFR et Bouygues Télécom à l'époque, ce tiers de quatrième licence 3G (5 MHz, contre 15 MHz pour une licence complète), serait « bradé » pour Geoffroy Roux de Bézieux.

Une remarque très étonnante, d'autant que le PDG précise qu'il devra inévitablement s'allier, sa société n'ayant pas la capacité financière suffisante pour déployer seul un réseau convenable. D'un côté, la licence est bradée, de l'autre, Virgin avoue manquer d'argent. Cherchez l'erreur.

Outre le problème financier, il faut de plus rajouter le problème important de la mise en place des antennes de téléphonie mobile, de nombreux maires utilisant toute leur énergie, sous la pression de leurs électeurs, afin d'éviter l'installation de nouvelles antennes. « Il n'est pas évident de déployer un réseau mobile aujourd'hui » a ainsi déclaré Geoffroy Roux de Bézieux. Une situation, qui, finalement, semble arranger le triumvirat actuel en cas d'arrivée d'un nouveau concurrent... Contactée, Iliad nous a cependant avoué ne pas craindre cette situation.

Cette polémique sur les antennes-relais rappelle d'ailleurs l'argumentation utilisée début mars par Martin Bouygues. « Alors même qu'on voit fleurir dans toute la France des procès sur le problème des antennes-relais, je me demande comment on peut attribuer une licence et déployer un réseau » déclarait-il lors de la présentation des résultats annuels de son groupe.

La date limite du dépôt des dossiers de candidature pour la 4e licence 3G a été fixée au 30 juin 2009.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !