L'iPhone 3G chez Bouygues : une grande déception pour l'UFC

Après les forfaits dédiés à l'iPhone 3G, présentés début mars, Bouygues Telecom a enfin dévoilé les prix des deux iPhone 3G : 89 € l'iPhone 3G de 8 Go, et 189 € l'iPhone 3G de 16 Go. En somme, à peine 10 € de moins qu'Orange et SFR. Sachant que ceux souhaitant obtenir l'iPhone avec le "mini" forfait bloqué Universal Mobile de 24,90 € devront débourser 319 ou 419 € selon les déclinaisons.

La France victime de l'oligopole actuel

Nous avons interrogé l'UFC-Que Choisir afin de connaître son point de vue sur cette situation, alors que, rappelons-le, Orange a perdu l'exclusivité du smartphone d'Apple après une plainte initiée par... Bouygues Télécom.

Lors de la publication des tarifs (identiques au centime près) des iPhone 3G chez SFR, l'association des consommateurs avait avoué fin février sa vive déception. « Nous sommes extrêmement déçus, ça nous laisse penser qu'on est à nouveau victime de l'oligopole des opérateurs en France » regrettait ainsi Marie de Prandieres, la juriste de l'UFC-Que Choisir.

Si SFR décevait, que ce soit par le tarif des iPhone et ses forfaits dédiés, l'UFC plaçait ses maigres espoirs sur les épaules de la filiale mobile de Martin Bouygues. « On espère que Bouygues Télécom, à l'origine de la plainte contre Orange, va jouer les trublions et fera jouer la concurrence » escomptait sans vraiment y croire l'UFC.

Bis repetita non placent. À nouveau contactée par PC INpact, la juriste de l'association a confirmé ses premiers propos, à savoir que cette situation est une conséquence de l'oligopole en place, et qu'un quatrième opérateur est vivement demandé.

L'UFC se sent trahie

edouard barreiro ufc que choisir TIC« Un peu déçu » par Bouygues Télécom, Marie de Prandieres a néanmoins tenté de positiver en notant qu'elle était heureuse que le principe d'exclusivité longue (comme celle qui liait Orange et Apple) n'ait plus court.

Pour Édouard Barreiro (photo ci-contre), chargé de mission TIC et Commerce à l'UFC-Que Choisir, il s'agit d'une « grande déception ». « C'est scandaleux » s'est-il même exclamé. Si Bouygues est effectivement légèrement moins cher (de 10 €) sur les appareils, l'apparition des très onéreux forfaits dédiés à l'iPhone est anormale à ses yeux, alors qu'il existe déjà les forfaits Neo.2, très proches... à l'instar de SFR et de ses forfaits Illimythics 3G+, relativement semblables aux forfaits iPhone.

Cette « augmentation globale des prix », du fait des forfaits dédiés à l'iPhone, « n'est pas acceptable, d'autant plus que la plainte vient de Bouygues Télécom ». Or l'UFC-Que Choisir supportait vivement Bouygues à l'époque, afin de casser l'exclusivité d'Orange, avec le succès que l'on connaît. L'association serait-elle, avec les consommateurs, le dindon de la farce, aux profits des opérateurs tiers, qui ont finalement  eu ce qu'ils voulaient (l'iPhone 3G) ?

« Cela éloigne ceux qui voulaient un iPhone et ne peuvent payer de tels forfaits » conclut ainsi Édouard Barreiro.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !