L'ETNO, dont France Télécom est membre, rejette la loi Hadopi

Alliance etnoque 218
L'ETNO (European Telecommunications Network Operators), association regroupant les plus grands opérateurs européens – France Télécom (Orange), Belgacom, Deutsche Telekom, Swisscom, Telefonica, Telecom Italia et British Telecom – a récemment fait connaître son opinion concernant le fameux amendement 46/138 du Paquet Telecom de Trautmann/Bono.

JusticeL'association « se félicite du ferme soutien du Parlement Européen au principe selon lequel les fournisseurs de communications électroniques ne devraient pas être invités à prendre des mesures contre le consommateur en dehors d'une ordonnance du Tribunal ».

En somme, l'ETNO montre ici nettement sa désapprobation à la loi Hadopi, et plus précisément à la riposte graduée, cette dernière passant par une simple autorité indépendante, et non un juge, pour couper l'accès à Internet des personnes soupçonnées d'avoir téléchargé illégalement.

Les principaux FAI européens envoient donc ici un message fort aux gouvernements de tous les pays du Vieux Continent, alors que l'idée d'une riposte graduée a germé dans l'esprit de nombreux pays (France, Royaume-Uni, Italie, l'Irlande, etc.