Microsoft/Europe : IBM, Adobe et d'autres entrent dans la danse

Les relations entre Microsoft et les instances européennes sont particulièrement tendues. Tandis que la Commission jette un œil de près sur les liens qui unissent Internet Explorer à Windows, le nombre de tierces parties à se joindre à l’aventure ne cesse d’augmenter. Après Google, Opera et d’autres, c’est au tour de l’ European Committee for Interoperable Systems (ECIS) d’intervenir.

ie8 win7 seven RC1

Cette association regroupe d’autres très grands noms de l’informatique, notamment :
  • IBM
  • Adobe
  • Sun Microsystems
  • Corel
  • RealNetworks
Selon Thomas Vinje, porte-parole de l’association et employé chez Opera, il est important pour l’ECIS de se manifester pour être certaine que « les navigateurs pourront se battre grâce à leurs mérites et que les utilisateurs auront un vrai choix pour le logiciel qu’ils emploient pour accéder à Internet. Malgré une baisse régulière des indices de satisfaction d’Internet Explorer, Microsoft maintient sa position dominante à cause de son intégration illégale dans Windows ».

La prochaine date importante est le 28 avril. Microsoft répondra alors officiellement aux critiques de la Commission.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !