Pour NKM, l'offre légale est faible, décevante et peu attirante

Elle parle de l'offre légale hein... 153
Lors d'une réunion organisée mardi dernier par SVM et comptant dans ses rangs des dirigeants (ou représentants) de nombreuses entreprises – Orange, SFR, Free, Fnac, VirginMega, Deezer, MyMajorCompany et même Jamendo – Nathalie Kosciusko-Morizet était aussi présente. La secrétaire d'État à l'économie numérique en a profité pour parler d'un sujet brûlant, l'offre légale.

NKM/Albanel : une différence de point de vue

christine albanel NKM culture« Personne dans le monde de l'offre légale et des musinautes n'est satisfait de l'offre actuelle » a ainsi affirmé NKM. « Elle est faible, je suis désolée de le dire. Elle est décevante, et pas toujours construite pour attirer l'internaute. Il faut y travailler. »

En somme, l'offre légale, pour la secrétaire d'État à l'économie numérique, ce n'est pas encore ça. Pourtant, sa consoeur Christine Albanel, la ministre de la Culture, exprimait des propos bien différents il y a un peu plus de deux mois :

« Beaucoup de gens ne se rendent pas compte que le paysage de l'offre légale est aujourd'hui beaucoup plus riche, qu'on est vraiment dans quelque chose qui est suffisamment intéressant et attractif du point de vue des films proposés, de tous les systèmes différents pour avoir de la musique, qu'il n'y a pas du tout de besoin en réalité de télécharger illégalement. »

Free : Est-ce illégitime de la télécharger ? Je pense que non

Le directeur général d'Iliad, Maxime Lombardini, invité à la fête, tenait d'ailleurs un discours bien éloigné de celui d'Albanel : « Quand on a habitué le public à une série américaine et que vous lui demandez d'attendre 18 mois pour qu'il puisse visionner la saison 2, est-ce illégitime de la télécharger ? Je pense que non, même si c'est du téléchargement illégal. »