Riposte graduée : la RIAA cite la France comme exemple

Interrogé par Cnet, Mitch Bainwol, le CEO et chairman de la RIAA, la puissante représentante de l’industrie du disque a expliqué que la décision française d’implémenter la riposte graduée est un signe évident que les relations entre les FAI et les ayants droit se renforcent à travers la planète. Une manière de dire que les FAI ont succombé sans ronchonner aux charmes du mécanisme, ce qui est assez fort compte tenu des tensions qui sont nées entre les FAI et la Rue de Valois sur ce texte.

« Chaque pays doit forger sa propre solution face à ce challenge, explique Mitch Bainwol, mais la voie générale est claire. Les FAI et la communauté des ayants droit travaillent ensemble pour trouver dans une démarche constructive des solutions communes qui fonctionnent de tous les bords. »

christine albanel

Christine Albanel n’avait eu de cesse de prendre les exemples étrangers comme modèles, en vain puisque ceux-ci ou bien n’existaient pas ou s’écroulaient au fur et à mesure des tests de faisabilité technique, juridique ou des choix sociétaux. Désormais, on renverse la vapeur et c’est la France qui va servir de modèle à la RIAA. La croisade peut donc reprendre sa route.

Le texte de la Hadopi
sera ratifié aujourd'hui au Parlement. Le vote commencera d'abord au Sénat, puis à l'Assemblée nationale.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !