France : un accord-cadre pour la desserte exclusive de la fibre

Laisse moi kiffer la fibre avec mon mec 128
Sous l'égide du tout nouveau Ministère Général des Télécommunications instauré dans le cadre de la Loi "Création & Internet", les opérateurs très haut débit (FTTH) ont signé un accord-cadre de desserte exclusive des immeubles en France.

fibre gpon optique orange

Les immeubles dont l'adresse se termine par 1, 2 et 3 seront équipés par Orange, ceux par 4, 5 ou 6 par Free, et ceux par 7, 8 ou 9 par SFR. Les immeubles dont le numéro se termine par 0 (10, 20 ou 30 rue xxx) seront réservés pour un éventuel quatrième opérateur entrant sur le marché.

Cette décision permet à la fois de diminuer les investissements (une seule fibre sera posée par immeuble) et de favoriser la concurrence au bénéfice des consommateurs (les clients souhaitant changer d'opérateur pourront déménager dans la même rue, à quelques numéros de distance au maximum).

M. Levy, patron du groupe Vivendi a néanmoins tenu a préciser que la fibre ne servait à rien qu'à télécharger illégalement d'après ce qu'on lui a rapporté(*), et que donc les immeubles qui sont réservés à SFR ne seraient jamais fibrés, lui vivant.

De son côté, le président de France Télécom a tenu également à rappeler que cet accord d'exclusivité n'avait de sens que si en retour Orange pouvait bénéficier d'une exclusivité sur des contenus majeurs.

Si Free n'a souhaité faire aucun commentaire, Xavier Niel, fondateur d'Iliad, maison-mère de Free, rappelle pour sa part avoir signé une feuille blanche.

Une chose est sûre : la fibre ne sera pas le poison du haut débit en France.

(*) cf notre Vivendithon