HADOPI : deux conférences parisiennes pour mieux comprendre

S'il s'est déjà tenu par le passé de nombreuses réunions pro-Hadopi (par exemple), deux conférences plutôt anti-Hadopi vont avoir lieu d'ici peu nous révèle Ecrans.fr. La première, organisée par Benjamin Bayart, le président de FDN (French Data Network – plus vieux fournisseur d'accès Internet français), se nomme tout simplement « Hadopi, expliqué pour les nuls ».

christine albanelOrganisée dès ce soir, entre 19h30 et 21h00, à Paris, dans le 3e arrondissement, au 62 rue de Bretagne (métro République ou Temple), cette conférence aura une orientation plutôt économique. Plus précisément, selon le site de l'Espace Public Numérique, elle aura pour but de « restituer le fond de la question économique posée par la diffusion des oeuvres de l'esprit : économie classique (de la rareté), économie de l'abondance, définition du droit d'auteur, précédents historiques, positionnement de la loi HADOPI, et pistes pour revisiter le droit d'auteur ».

La seconde conférence, organisée, elle, le 1er avril à partir de 20h à La Cantine (151 rue Montmartre, dans le 2e arrondissement), aura une orientation plutôt juridique. « Existe-t-il une résistance légale à la loi « Hadopi » ? » se questionnera ainsi cette conférence, que ce soit sur le plan politique, technique, et juridique.

« Ce happening juridique est fondé sur la conviction que le droit, notamment dans le domaine des nouvelles technologies, ne s'impose pas et qu'il doit s'élaborer collectivement avec l'ensemble des acteurs et usagers de l'internet » peut-on lire sur le site de La Cantine.

« Partant du constat que la loi « Hadopi », très fortement critiquée, sera prochainement adoptée et bientôt appliquée, nous vous proposons de nous interroger ensemble sur les moyens dont chacun dispose pour y résister légalement, à la fois en tant qu'usager et justiciable. Il sera tout particulièrement abordé dans le cadre de ce happening juridique les problématiques suivantes : la constitutionnalité de la loi et les initiatives des parlementaires qui pourraient être prises à ce sujet ; le rôle central des FAI dans le dispositif légal et l'efficacité des mesures de filtrage envisagées par la loi au regard des moyens techniques de contournement existants ; les droits de la défense dans le cadre de la procédure devant l'Hadopi et les voies de recours possibles et enfin, les schémas alternatifs à la promotion de la création sur internet. »

On retrouvera ce 1er avril Christian Paul (député PS), Jean Dionis du Séjour (député Nouveau Centre), Carole Gay (de l'Association des Fournisseurs d'Accès), Serge Vatine (avocat), et Xavier Filliol (Président du Geste).

Pour ceux ne pouvant se rendre sur place, un chat sera mis en place afin de pouvoir publier commentaires et questions sur le sujet. Enfin, la conférence et le débat radio seront tous deux retransmis en vidéo.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !