Finances : les pertes d'Alice pèsent sur le bénéfice d'Iliad

Iliad, la maison-mère de Free et Alice, vient de publier ses résultats financiers. Si de premiers chiffres avaient déjà été publiés le mois dernier, faisant notamment le point sur ses abonnés, son dégroupage, son ARPU (revenu moyen par abonné), et ses ambitions à court et moyen terme, Iliad précise cette fois un peu plus son bilan financier 2008. Voici quelques informations qui nous ont semblé réellement intéressantes.
  • Chiffre d'affaires : 1,565 milliard d'euros (+29,1 % ; +18,3 % sans Alice)
  • Marge brute : 50 % (+0,6 point)
  • Charges personnelles : 79,8 millions (+68 % ; +26,1 % sans Alice)
  • Impôt et taxe : 27,9 millions (+130,6 % ; +113,2 % sans Alice)
  • Impôts sur les résultats : 52,3 millions (-27,4 %)
  • Bénéfice : 100,4 millions (-33,2 %, mais +44,3 % sans Alice !)
free iliad xavier niel hadopi piratageOn remarquera donc qu'Alice a particulièrement pesé sur le bénéfice d'Iliad, celui-ci passant de 150,2 millions d'euros en 2007 à seulement 100,4 millions en 2008. Sans Alice, Iliad annonce qu'il aurait affiché un bénéfice de 216,7 millions d'euros. Par simple calcul, nous pouvons donc conclure qu'Alice a cumulé près de 116 millions d'euros de pertes depuis son introduction par Iliad. La très forte augmentation de l'ARPU des Aliciens (+5 € en seulement six mois) et l'abandon des offres les plus coûteuses devrait réduire rapidement cette situation financière difficile pour Alice.

On remarquera aussi la très forte augmentation des charges personnelles. Selon Iliad, contactée par PC INpact, le groupe compte à l'heure actuelle plus de 4000 employés, dont 485 recrutements uniquement pour Free.

Autre information, Iliad précise que le coût des Freebox a été de « 180 euros sur 2008, malgré l'introduction des boîtiers CPL et du wifi 802.11n ».

Concernant les parts de marché des FAI français dans l'ADSL (d'où la non présence de Numericable), Orange reste stable et occupe toujours près de la moitié du marché (49,6 %), contre 25,2 % de PDM pour Iliad (19,7 % en 2007), et 23,1 % de PDM pour SFR/Neuf Cegetel (24,4 % en 2007).

Du côté du dégroupage, après s'être occupé de 700 NRA en 2008, passant de 1500 NRA dégroupé à 2200, Iliad annonce qu'il espère dégrouper 500 NRA supplémentaires cette année, pour arriver à un total de 2700, pour un taux de dégroupage total du groupe de 82 % (sachant qu'Alice pointe à seulement 50,7 % de lignes dégroupées...). À l'heure actuelle, Alice inclus, Iliad a un taux de dégroupage de 78,7 %.

FAI PDM 2008 Orange Free SFR

Enfin, si Iliad confirme toujours vouloir fibrer 4 millions foyers d'ici 2012, dont 70 % de Paris dès cette année (couverts horizontalement) et les principales villes de France d'ici 2012, Iliad, via sa filiale Free Mobile, réitère sa volonté d'accéder à la 4e licence 3G.

Iliad annonce ainsi :
  • Une offre commerciale lancée dès la signature d’un accord d'itinérance
  • Une offre simple à un prix attractif
  • Tous les canaux de distribution utilisés : vente en ligne, boutiques, cartes sim nues
  • Un investissement réseau d'1 milliard d'euros maximum pour couvrir 90 % de la population française
  • Une forte capacité pour de la vente croisée avec les offres triple-play de Free & Alice
Les deux derniers points intéresseront bien du monde. Si la couverture de 90 % de la population avec seulement 1 milliard d'euros d'investissement ne manquera pas d'être vérifiée, la confirmation d'une offre quadruple-play pour les Freenautes et Alicenautes était vivement attendue.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !