Ericsson atteint les 500 Mbits/s sur une ligne cuivrée en VDSL-2

Ericsson vient d'atteindre l'impressionnant débit de 500 Mbits/s avec la technologie VDSL2, en appliquant une nouvelle méthode de communication « vectorisée ».

réseauNotez que comme l'ADSL, cette technologie est parfaitement applicable sur une paire de fil de cuivre, une simple ligne téléphonique. Le VDSL2 permettait jusqu'ici de monter à 100 Mbits/s en mode Full Duplex, c'est-à-dire dans les deux sens, sur une distance de 500 m.

La démonstration effectuée par Ericsson a prouvé qu'il est donc possible de multiplier par cinq le débit de base, en appliquant un nouvel algorithme au protocole DSL, baptisé « crosstalk cancellation ». Cet algorithme, nous en parlions justement dans cette actualité. Il fut inventé par un jeune mathématicien australien qui est désormais riche, très riche...

Voilà donc de quoi révolutionner le haut débit sur ligne téléphonique, avec en plus la possibilité d'appliquer une continuité de communication avec la fibre optique. En revanche, le débit de 500 Mbits/s, soit du 0,5 Gbits/s, fut réalisé sur une distance de 500 mètres en combinant six lignes cuivrées en parallèle.

Ericsson espère pouvoir publier un standard de VDSL2 vectorisé d'ici la fin de l'année 2009.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !